Apprendre l’italien par la traduction

apprendre l'italien

« Traduire, c’est trahir »

Si tu t’intéresses un peu à la traduction et que tu as commencé à apprendre l’italien, tu as peut-être déjà entendu parler de l’équivalent français de l’expression italienne Traduttore, traditore qui est également un jeu de mots.


Je vais te montrer et te prouver que traduire, c’est surtout apprendre une langue, en l’occurrence ici l’italien. 


Il s’agit d’une méthode originale qui va te permettre de progresser et d’améliorer ton niveau actuel dans la langue de Dante.

Peut-être qu’aujourd’hui tu te retrouves à un stade où tu n’avances plus, que tu bloques au niveau débutant ou intermédiaire et que tu n’arrives pas à passer à la vitesse supérieure.

Pourtant, tu aimerais pouvoir lire tout type de textes, peut-être même ton auteur ou ton autrice préféré.e dans sa propre langue maternelle pour comprendre et apprécier davantage ses œuvres et son style.

Tu aimerais participer à toutes sortes de discussions en italien, ne pas t’arrêter aux présentations, aux questions superficielles, aux sujets simples que tu maîtrises déjà mais plutôt aborder des questions plus pointues dans des domaines précis et spécifiques.

Pour cela, tu dois enrichir ton vocabulaire avec de nouveaux termes, de nouvelles expressions idiomatiques et des tournures plus recherchées.

Le problème n’est pas la motivation qui te manque ou les efforts que tu dois fournir parce que tu as déjà réussi le plus difficile, à savoir le démarrage, le fait de partir de zéro dans une langue que tu ne connais pas.

Peut-être que tu n’atteins pas les objectifs que tu te fixes comme tu le souhaites et aussi rapidement qu’au début de ton apprentissage, mais c’est tout à fait normal.

Comme je l’ai dit hier, il est plus aisé d’apprendre les bases d’une langue pour se débrouiller dans des situations données parce que le vocabulaire requis est explicite, plus courant et, par conséquent, plus facile à mémoriser et à employer.

 

Tu as tout essayé pour arriver à acquérir un vocabulaire plus riche et plus spécifique selon le contexte et le domaine de prédilection.

Tu as peut-être commencé par des listes de mots à réciter et à mémoriser, tu as passé des heures et des jours entiers à apprendre des termes techniques et des expressions idiomatiques et tu n’as pas à t’en vouloir si tu n’y arrives pas toujours du premier coup.

C’est une méthode extrêmement simple à mettre en place mais très difficile à mettre en pratique de manière concrète et efficace. J’ai moi-même essayé et j’ai rencontré les mêmes difficultés que toi.

Je sais que tu as l’impression d’apprendre sur le moment, que tu arrives à mémoriser ta liste à court terme mais que tu oublies les ¾ des mots 2 heures/jours/mois plus tard, que tu n’arrives pas à les ressortir au moment opportun et c’est normal. Tout le monde a déjà connu et vécu cela et ce n’est pas ta faute.

 

Tu as aussi peut-être tenté de lire un livre parce que tout le monde te dit que c’est le meilleur moyen d’apprendre du vocabulaire. Cependant, tu t’es vite rendu compte que c’était trop difficile et décourageant car tu restes collé.e au dictionnaire de peur de ne pas comprendre ne serait-ce qu’un seul mot.

J’ai connu cela avec mon premier livre en italien et je peux te dire que je n’ai plus retenté l’expérience pendant un moment en pensant que c’est moi qui n’arrivait plus à apprendre l’italien comme au début.

C’était faux et il ne faut pas que tu penses la même chose pour toi car tu n’es pas le véritable problème.

Il est plus difficile de (très) bien parler une langue que d’avoir une compréhension et production approximatives de touriste.

 

Le véritable problème concerne la méthode que tu utilises pour arriver à ta fin : enrichir ton vocabulaire pour atteindre un niveau avancé en italien.

Tu ne peux pas apprendre par cœur une liste de mots sans prendre en considération leur utilisation selon le contexte et le domaine comme tu apprendrais un vocabulaire de base qui est explicite et facile à retenir.

Tu ne peux pas arriver à lire un journal ou un livre en entier comme tu lirais une consigne d’exercice en italien ou des histoires courtes et simples de ton manuel de langues.

Tu as besoin d’une autre solution avec une méthode qui va te permettre d’acquérir du vocabulaire plus riche de manière ludique, naturelle, efficace et pratique.

Le plus important n’est pas de se concentrer sur l’acquisition de nouveaux mots et de nouvelles expressions mais plutôt sur la compréhension du sens et du contexte pour apprendre plus naturellement, sans te bourrer le crâne. Cela signifie que tu vas apprendre de manière intelligente en visant la qualité plutôt que la quantité.

 


Ma technique va te permettre d’apprendre plus de mots, non pas plus rapidement mais mieux.


J’étais dans le même cas que toi et c’est lorsque j’ai commencé mes études de traduction et ma carrière professionnelle que j’ai remarqué que j’apprenais de nombreux termes techniques et spécifiques dans des domaines plus variés les uns des autres tout en consolidant mes connaissances en grammaire, conjugaison et orthographe aussi bien en italien qu’en français.

J’ai ainsi reconnu tout le potentiel de cette discipline dans l’apprentissage de l’italien (ou de toute autre langue) parce qu’avant de commencer à traduire de manière quotidienne au vu de mon métier, je lisais déjà mais j’utilisais beaucoup le dictionnaire en étant à la recherche de toujours plus de vocabulaire et je perdais donc beaucoup de temps dans ma lecture.

Cette discipline m’a permis de comprendre que les mots ne font pas tout et qu’il est essentiel et suffisant de s’intéresser au contexte.

 


Apprendre l’italien par la traduction est la solution que je te propose.


Elle va te permettre d’acquérir du vocabulaire différemment de l’apprentissage par cœur parce qu’il s’agit ici d’un travail d’analyse rigoureux qui, si effectué au préalable, t’aidera à mémoriser des mots et des expressions en contexte et à lire n’importe quel livre en entier sans devoir utiliser le dictionnaire à chaque ligne.

La traduction va te permettre d’aborder un texte de manière précise et de l’étudier pour consolider tes connaissances et en acquérir de nouvelles plus spécifiques.

 

Cette approche de l’analyse de texte peut te rappeler tes cours de français mais tu en as besoin pour enrichir ton vocabulaire et progresser en italien.

Le temps que tu vas passer à faire la traduction va être un bénéfice parce que tu vas privilégier la qualité à la quantité. Tu aurais évidemment pu passer ce temps à lister 100 mots et à essayer de les mémoriser… mais est-ce vraiment utile d’apprendre ainsi ? Ces mots seront-ils vraiment acquis ?

 

Ce travail peut te paraître ennuyeux et rébarbatif au premier abord mais ce n’est pas du tout le cas ! Considère-le d’un autre point de vue :

  • Est-ce mieux d’apprendre bêtement par cœur une table de conjugaison et une liste de mots pendant des heures, de les réciter mécaniquement dans ta tête et de les oublier à la seconde où ton examen sera passé ?
  • Ou de lire un texte sur un sujet qui t’intéresse en français ou en italien selon ton niveau actuel et d’essayer de créer ta propre version en apprenant réellement ?

En effet, même si tu ne sais pas dire un mot ou une expression en italien, tu peux tout simplement exprimer l’idée avec d’autres termes, ceux que tu connais déjà et que ton cerveau a déjà acquis.

 

Tu vas faire des erreurs, oui, et c’est même le but ! Tes erreurs vont te faire améliorer plus que l’apprentissage par cœur ou la lecture de livres en entier.

C’est en allant à la recherche de ce que tu ne savais pas que ton cerveau va mieux assimiler les nouvelles informations, tes erreurs, tes découvertes et commencer l’apprentissage de la langue.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, ou en italien, sbagliando s’impara.

Tu as à présent une deuxième expression à retenir si tu ne la connaissais pas déjà et il ne te reste plus qu’à pratiquer la langue de Dante pour la maîtriser à la perfection.

 

Cette méthode englobe donc aussi bien la traduction que la correction et avec ces deux activités, tu vas apprendre de manière efficace, ludique et pratique sans t’en rendre compte.

Tu vas obtenir des résultats rapides et immédiats : en 1 ou 2 heures, tu vas avoir le temps d’effectuer ta traduction, de lire ma correction avec des explications complètes et détaillées ainsi que des propositions d’amélioration et de te confronter à ce qui est déjà acquis et ce qui au contraire doit être retravaillé.

Cette méthode va également t’apprendre à ne pas traduire mot à mot mais plutôt à effectuer un véritable travail de réflexion puisque tu vas comprendre que chaque mot a une signification selon le contexte. Ce n’est pas parce que tu sais dire quelque chose que c’est toujours correct, dans n’importe quelle situation. Tu vas voir si tu arrives à deviner les équivalents des termes et expressions et recevoir les réponses immédiatement, sans devoir attendre une semaine ou plus et éventuellement oublier les questions que tu te posais à propos d’un mot.

 

Par ailleurs, tu vas acquérir une méthode que tu vas pouvoir appliquer à l’infini, à chaque fois que tu voudras apprendre un nouveau vocabulaire dans un domaine précis, pour tout type de textes, de l’italien vers le français ou inversement, dans toutes les langues que tu apprends ou envisages d’apprendre.

Contrairement à l’apprentissage par cœur qui n’est qu’un automatisme que tu reproduis de manière répétitive et mécanique, ma méthode va te permettre d’enrichir ton vocabulaire en réfléchissant à ce que tu lis, c’est-à-dire en étant conscient.e de ce que tu apprends, du sens des mots et du contexte dans lequel ils sont employés avec des exemples concrets et pratiques.

La technique de la traduction va t’aider à mémoriser naturellement. Tu vas réussir à replacer les mots, expressions et jeux de mots qui t’auront marqué.e pour une raison ou pour une autre et tu vas être capable de lire la presse et des livres en entier sans te focaliser sur tous les mots mais plutôt sur l’intrigue et/ou le message.

 

Ce coaching s’adresse à toute personne passionnée par l’Italie et sa langue ayant un niveau débutant ou intermédiaire et souhaitant passer à la vitesse supérieure pour commencer à réellement apprendre l’italien et atteindre un niveau avancé.


Cette méthode n’est toutefois pas adaptée à tout le monde.


Ne t’attends pas à atteindre un niveau avancé ou à carrément devenir bilingue en un éclair, sans fournir le moindre effort, ni à arriver à lire des livres sur la politique ou la finance au bout de quelques jours.

Tu vas devoir t’impliquer et poursuivre tes efforts au quotidien pour qu’ils soient récompensés. Il faut que tu prennes au sérieux l’apprentissage de l’italien et que tu t’y engages, que tu sois prêt.e à travailler car comme je te l’ai déjà dit ici et ici, la responsabilité repose sur toi lorsqu’il s’agit d’apprendre l’italien ou toute autre langue.

Si tu n’es pas assez motivé.e, que tu baisses vite les bras, que tu n’as aucune patience, que tu n’es pas passionné.e par la langue de Dante, cela risque d’être compliqué.

En revanche, si tu es curieux.se et que tu as compris que le plus important n’est pas d’apprendre le plus de mots le plus rapidement possible (pour ensuite tout oublier) mais plutôt de privilégier la qualité en apprenant mieux et bien, alors ce coaching personnalisé est fait pour toi.

 

Je te rassure, tu n’as pas besoin d’avoir des compétences en traduction parce que la traduction n’est ici qu’un simple outil d’apprentissage dont le but n’est pas d’effectuer le meilleur rendu mais juste de comprendre un texte, d’observer tes erreurs et tes acquis et d’apprendre de manière naturelle.

Oui, la traduction ne devrait s’effectuer que vers sa langue maternelle comme je te l’ai déjà expliqué mais ici, il ne s’agit pas d’une activité professionnelle que tu réalises pour gagner ta vie. Il s’agit seulement d’un moyen, d’un outil pour t’améliorer et progresser en italien.

À l’université par exemple, nous avons des cours de thème où l’on traduit un texte en partant de sa langue maternelle vers une langue étrangère et tout le monde pense que c’est inutile puisque les traducteurs et traductrices ne travaillent que dans le sens inverse mais ce cours n’est pas là pour rien.

Il permet d’aborder une autre manière d’apprendre une langue et beaucoup passent à côté en ne voyant que la difficulté de l’exercice alors qu’il suffit de se poser quelques minutes, de se concentrer et d’essayer de dire en langue étrangère ce que l’on a compris avec ses propres mots.

Tu peux donc très bien tenter de réaliser cette opération en prenant un texte français et en le traduisant en italien pour voir comment tu te débrouilles et pour mieux apprendre l’italien.

 

Même si tu as peur de te lancer dans une méthode que tu ne connais pas, tu ne vas rien perdre à découvrir une nouvelle façon d’aborder l’apprentissage d’une langue et à tester la traduction et la correction.

Si tu t’impliques réellement et que tu mets en place cette méthode de manière sérieuse et assidue, tu vas forcément progresser, apprendre du vocabulaire en contexte, lire n’importe quel type de livres en VO et réutiliser les mots et expressions à l’oral et à l’écrit. Et je dirais même que tu vas aimer apprendre.

 


La valeur ajoutée de ce coaching est supérieure par rapport à d’autres formations que tu peux retrouver en ligne.


Ici, tu vas bénéficier :

  • d’un coaching pratiquetu ne vas rien faire d’autre que pratiquer l’italien du début à la fin ;
  • et d’un coaching personnalisé et non automatisé comme certains et certaines proposent puisque tu vas recevoir un soutien quotidien et de vrais conseils, tu vas obtenir des réponses et des explications complètes et détaillées pour t’améliorer, des modifications et ajouts possibles pour avoir plusieurs exemples afin d’exprimer une même idée de plusieurs façons.

Ce coaching va te faire gagner du temps et de l’argent au lieu de rester bloqué.e à un niveau intermédiaire pendant des années et peut-être même de tout perdre par manque de motivation et de pratique.

 

Tu peux évidemment choisir de lire directement un livre et te tuer à la tâche pour essayer de mémoriser une centaine de mots mais avec ce coaching, tu vas le faire plus efficacement grâce à la technique de la traduction étape par étape. Tu vas obtenir une progression naturelle et intelligente sans te faire souffrir avec une liste infinie de mots ou te fatiguer avec un pavé à lire absolument.

Aller à l’étranger pour pratiquer est également très utile mais c’est beaucoup plus cher que cette méthode. Tu peux donc faire comme moi et commencer à apprendre l’italien avec la traduction et la correction avant de te rendre en Italie.

Le coût de ce coaching équivaut à 4/5 cours particuliers (en partant du principe que le tarif de base est assez bas) avec un ou une enseignant.e qui va sûrement te proposer les méthodes habituelles ou pire, te donner une liste de mots à apprendre et vérifier si c’est acquis ou pas à la prochaine rencontre.

Avec moi, il n’y aura pas de discussion superficielle pendant une heure sur un sujet donné où tu n’auras même pas le temps de noter ou de retenir les termes que tu auras entendus pour la première fois.

Ce coaching sera très vite rentabilisé car tu vas apprendre des choses concrètes en une semaine grâce à une approche originale, efficace et pratique.

 


Je serai là pour t’accompagner et te guider tout au long de la semaine et ensuite tu auras toutes les cartes en main pour poursuivre ton apprentissage de l’italien sans l’aide de personne.


 

On se retrouve sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour accéder à mon coaching personnaliséApprendre l’italien par la traduction’.

 

À tout de suite par e-mail pour commencer ton coaching. 🙂


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Milan.

[mailerlite_form form_id=6]

31 thoughts on “Apprendre l’italien par la traduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *