C’est à Venise que je suis devenue celle que je suis

C’est à Venise que je suis devenue celle que je suis

c'est à Venise que je suis devenue celle que je suis

(mai 2018 : 24/31 articles)

À peine j’ai commencé à mettre les pieds en Italie que Venise a tout fait pour entrer dans ma vie et m’attirer à elle.
Et elle a réussi : j’en suis tombée follement amoureuse.

 

C’est l’endroit qui m’intriguait le plus en Italie, qui me faisait le plus peur et qui m’a pourtant apporté le plus de bonheur et de bien-être mental et physique dans la vie.

Et surtout, cette petite île a une place très particulière dans mon cœur parce que c’est à Venise que je suis devenue moi-même, celle que je suis aujourd’hui.

 

Avant, je manquais tellement de confiance en moi que je faisais extrêmement attention à mon apparence pour ne pas être jugée.

Et le pire, c’est que je craignais le regard et les critiques des autres mais que je faisais croire le contraire à tout le monde et surtout à moi-même.

J’essayais de plaire à tout le monde, je me forçais à faire des choses qui ne me plaisaient pas toujours pour attirer l’attention, être acceptée et paraître cool juste parce que j’avais peur de ma propre solitude.

 

Tout a changé à Venise, sur cette petite île qui a été la chance de ma vie dans un cadre de vie exceptionnel.

Même si mes premiers voyages en Italie, notamment à Florence, à Milan et à Rome, m’ont transformée en me faisant comprendre que je n’avais pas besoin d’être entourée pour me sentir bien, Venise m’a changée en mieux.

Parce que je suis devenue une meilleure version de moi-même avec et grâce à Venise.

 

Toutes les activités, les habitudes et les petits détails qui font aujourd’hui partie de ma vie me viennent de Venise, et je me demande souvent comment je vivais avant.

Je ne sais comment ni pourquoi mais je m’y sens invincible, comme si plus rien ne m’atteignait et pourtant, j’ai y vécu l’un des épisodes les plus douloureux de ma vie.

Mais c’est à Venise que je retrouve une force que je ne pensais même pas avoir pour affronter tous mes problèmes, pour me dépasser et pour profiter de la vie quoi qu’il arrive.

 

C’est à Venise que j’ai commencé à faire tout ce que je n’avais jamais osé auparavant, que j’ai pris les meilleures décisions de ma vie, que je me suis créée de bonnes habitudes au quotidien, que j’ai accepté ma solitude et commencé à l’aimer.

 

C’est à Venise que j’ai commencé à avoir une bonne hygiène de vie pour m’améliorer sur le plan personnel grâce son style de vie unique.

 

C’est à Venise que j’ai commencé à aimer manger, que j’ai accepté de tout goûter avant de dire que je n’aimais pas ça, que j’ai découvert de nouvelles saveurs, et surtout que j’ai assumé ce que je mangeais et ne mangeais pas sans devoir me justifier ou craindre le jugement d’autrui.

 

C’est à Venise que j’ai pris mon courage à deux mains et que j’ai commencé à courir sans me soucier du regard des autres. Et je ne me suis plus jamais arrêtée puisque la course à pied est devenue une véritable drogue.

 

C’est à Venise que j’ai réellement appris à travailler en trouvant la méthode qui s’adaptait le plus à moi, que j’ai à compris que je n’étais pas comme tout le monde et que j’étais faite pour travailler toute seule, avec de la musique à fond dans les oreilles, pour réussir à être productive mais surtout efficace.

 

C’est à Venise que je me sens en sécurité comme nulle part ailleurs, de jour comme de nuit. Il faut connaître la nuit à Venise pour comprendre que c’est une ville fantôme, oui, mais qu’elle te protège comme personne ne l’a jamais fait.

 

C’est à Venise que j’ai appris à ne pas me lasser de la ville où je vis, à garder une âme de touriste en moi, à toujours avoir les yeux qui brillent face à tant de beauté et à être émerveillée à chaque fois comme si je découvrais tout pour la première fois.

 

C’est à Venise que je peux sortir marcher sans but précis et me perdre autant que je veux parce que c’est ce que je préfère faire dans une ville, même si je la connais par cœur.

Et ça tombe bien parce que Venise est faite pour déambuler et errer d’un bout à l’autre en se perdant dans les ruelles. Et le plus drôle, c’est que Venise est un labyrinthe et un village à la fois parce que je ne me suis jamais autant perdue et autant retrouvée que sur cette île.

 

C’est à Venise que je me sens chez moi comme nulle part ailleurs.

C’est à Venise que je me sens appartenir à une ville et faite pour une ville.

 

Venise, c’est ma raison de vivre, de rêver, de croire.

 

Alors peut-être que j’exagère tout, que je mets Venise sur un piédestal et qu’elle n’a rien à voir avec mon changement, que je me serais peut-être transformée dans une autre ville si je m’étais retrouvée ailleurs à cette période.

Oui.

Mais il se trouve que j’étais à Venise et que c’est sur cette île que j’ai réussi à faire tout ce que je n’ai pas été capable d’accomplir avant de la découvrir.

Et pour moi, ce n’est pas un hasard.

Et si je réussis aujourd’hui à faire tout ce que j’entreprends au quotidien sur le plan personnel ou professionnel, c’est parce que j’étais à Venise à un moment de ma vie et qu’à cette période, je me suis transformée et encore plus ouverte au monde et aux autres tout en acceptant ma solitude.

pourquoi Venise et pas une autre ville


Si tu veux apprendre du vocabulaire plus riche et plus authentique en italien du lundi au vendredi pendant 1 mois avec mon coaching gratuit, il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de réaliser ton inscription. 🙂

Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Venise.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *