écrire en italien formation cours en ligne

Et si on s’écrivait en italien ?

Comme quand on avait des correspondants et des correspondantes au collège…

Enfin perso, je n’ai pas eu la chance de correspondre avec quelqu’un pour progresser dans une langue étrangère mais seulement avec une collégienne de ma ville lorsque j’étais au CM2 pour avoir des infos et des conseils sur la vie au collège et entrer dans la cour des grands.

Mais toi, tu veux progresser en italien donc je te propose de correspondre avec moi pour m’écrire dans la langue de Dante et améliorer au fur et à mesure ton niveau !

Et tu verras que tu ne vas pas seulement apprendre à écrire en italien (et donc à lire aussi) puisque ce travail d’écriture va être utile pour l’oral aussi.

Sì, ti giuro!

 

Je suis convaincue que commencer à apprendre une langue (et donc l’italien ici) à l’écrit pour ensuite passer à l’oral est plus gratifiant et simple que de faire le processus inverse.

J’en suis la preuve.

 

Et puis si tu es timide, réservé.e ou introverti.e, c’est la solution idéale pour débuter ton apprentissage ou même la poursuivre d’une manière différente, douce et pratique.

L’écrit va te permettre d’acquérir plus de confiance en toi et t’aider dans ta pratique de la langue à l’oral.

 

Pourquoi ?

Parce que ce que tu auras appris à l’écrit va rester.

Tu l’auras dans la tête.

Et tu n’auras plus qu’à le ressortir à l’oral au moment adéquat.

Sans te poser de questions ou préparer tes phrases dans la tête.

Tu sauras déjà comment dire telle ou telle phrase, comment exprimer telle ou telle idée, quelles règles appliquer dans un cas donné, etc.

Le tout, automatiquement.

Sans réfléchir.

Ce n’est pas pour rien que l’on dit en latin Verba volant, scripta manent (les paroles s’envolent, les écrits restent).

 

Alors que si tu passes directement par l’oral, tu risques de te décourager puisque tu vas sans cesse te demander comment dire X ou Y, si ta prononciation et ton accent sont potables. Et quand les gens vont te corriger ou tout simplement te donner le mot ou l’expression que tu cherchais, tu ne vas pas forcément le retenir à long terme (alors que l’écrit implique le court, moyen et long terme).

Et ensuite il va falloir passer de l’oral à l’écrit.

Et ça, c’est assez compliqué pour te dire toute la vérité !

 

Il te suffit de faire le lien avec le français, notre langue maternelle.

Tu sais bien qu’on apprend à la parler avant de l’écrire.

Mais combien de Français et de Françaises ont du mal, vraiment du mal, à écrire dans leur propre langue ?

Beaucoup.

Vraiment beaucoup.

Il n’y a qu’à voir celles et ceux qui réduisent la langue de Molière au langage SMS pour, soi-disant, aller plus vite.

 

Attention, je ne parle évidemment pas de celles et ceux ayant de vrais problèmes (dyslexie…), des véritables abréviations utiles pour aller plus vite ou de simples fautes d’orthographe ou de frappe.

Évidemment que l’on fait toutes et tous des fautes.

On est humains.

Mais je suis sûre que tu as compris ce que je voulais dire.

 

Tout ça pour te dire que si tu commences par l’oral et que tu arrives à avoir un très bon niveau (je te le souhaite !), ce sera plus difficile ensuite d’acquérir le même niveau à l’écrit.

Pas impossible, car rien ne l’est, mais tu devras fournir plus d’efforts que si tu décides de faire l’inverse.

 

Alors je sais qu’on ne te le dit pas souvent et qu’on te bassine avec cette idée que connaître une langue, c’est d’abord la parler.

Et si tu penses ça, sache qu’on n’est vraiment pas sur la même longueur d’ondes.

Parce que connaître une langue, c’est la parler, oui, mais c’est aussi l’écouter, la lire et l’écrire.

Au même niveau.

Tu peux te débrouiller en ne maîtrisant que 1 ou 2 de ces compétences.

Mais tu ne seras pas bilingue.

Et ça vaut pour ta langue maternelle aussi.

Voilà, c’est dit.

 

Donc si tu veux être bilingue en italien, tu peux continuer à me suivre pour apprendre à parler, écouter, lire et écrire dans cette langue avec moi.

Et pour l’instant, on va se concentrer sur l’écriture (pour les raisons indiquées ci-dessus).

Mais encore une fois, l’un n’empêchant pas l’autre, tu vas également travailler la lecture, le parler et l’écoute, non ti preoccupare!

Il suffit juste que tu comprennes que l’écrit est aussi important que l’oral.

 

On en arrive donc à la fameuse question que je te pose dans le titre :

Et si on s’écrivait en italien ?

 

Pour cela, je t’annonce officiellement le lancement de mon atelier « SCRIVERE IN ITALIANO » !

Si tu veux en savoir plus, rendez-vous sur cette page pour commencer à m’écrire en italien et améliorer ton niveau en quelques semaines.

 

Dernière chose : c’est le moment de profiter de l’offre de lancement et de bénéficier d’une remise spéciale de 40 % ! 

apprendre l'italien écrire formationapprendre l'italien en écrivant


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux sociaux et/ou me laisser un avis.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.


Photo : Milan.

1 Comment

Leave a Comment