fête du bocolo amour à la vénitienne 25 avril

La fête du bocolo ou l’amour à la vénitienne le 25 avril 

Le 25 avril est un jour important pour toute l’Italie… et encore plus pour Venise ! 

 

Tu es passionné.e par le Bel Paese et son histoire…  et tu sais donc déjà ce que signifie cette date pour l’Italie mais peut-être que tu vas découvrir l’intérêt de ce jour pour la Sérénissime qui est double, voire triple ou quadruple ! 

 

Et surtout, peut-être que tu vas vouloir célébrer l’amour à la vénitienne toi aussi… 

 

Mais commençons d’abord par l’Italie ! 

 

Le 25 avril, c’est le début de la Libération de l’Italie et cette date marque ainsi la fin de la Seconde Guerre mondiale ainsi que la fin de l’occupation nazie, et donc du ventennio fascista. 

Le soir même, Mussolini prend la fuite mais il est capturé 2 jours plus tard à la frontière suisse et exécuté avec sa maîtresse Clara Petacci le 28 avril. 

Il est important de rappeler cet épisode qui n’est rien d’autre que la manifestation de la lâcheté dont cet énergumène a toujours fait preuve de par ses actes et son idéologie, surtout lorsque l’on voit aujourd’hui que des membres de la famille Mussolini ne ressentent aucune honte à l’égard de cet assassin et l’érigent au contraire en héros national. 

 

Le 25 avril donc un jour férié (giorno festivo) durant lequel on célèbre la Fête de la Libération et si tu te trouves en Italie à cette date, tu risques fortement de te retrouver avec toutes sortes de manifestations et de défilés dans toutes les villes en mémoire de cet événement historique. 

 

Ça, c’est ce qui se passe dans toute l’Italie mais à Venise, c’est une triple fête. 

En plus de célébrer la Libération de l’Italie, le 25 avril vénitien correspond à la fête de Saint-Marc et à la fête du Bocolo. 

Raison de plus pour visiter cette île unique durant cette journée riche en événements pour rendre hommage à l’Histoire et à l’Amour ! 

 

1/ Venise fête le 25 avril sur la place Saint-Marc et sur le Campo del Ghetto Nuovo a Cannaregio avec la cérémonie de levée des couleurs (alzabandiera), où on élève les drapeaux italien, vénitien et européen, des cortèges et des manifestations culturelles ainsi que le salut aux couleurs (ammainabandiera) en fin de journée pour conclure l’hommage à la Libération. 

 

2/ Cette date a également une importance plus ancienne pour la Sérénissime puisqu’elle désigne la fête de Saint-Marc, patron de la ville et de la République qui en portait le nom. 

Le 25 avril, des cérémonies religieuses sont organisées dans la Basilique du même nom et un cortège solennel est mené par le patriarche et les autorités civiles en hommage à Saint-Marc, protecteur de Venise représenté sous les traits d’un lion ailé posant la patte sur un livre. 

 

3/ On en arrive enfin au Bocolo, tradition typiquement vénitienne tellement appréciée par les habitants qu’elle fut interdite par Napoléon ! 

Il s’agit d’une fête qui tire son origine d’une histoire d’amour à la Romeo et Juliette. 

Selon la légende, on a d’un côté l’amour fou entre Tancrède et Maria (surnommée Vulcania), et de l’autre la dure réalité des différences sociales. 

 

Vulcania n’est autre que la fille du Doge de l’époque qui s’oppose à leur union car Tancrède n’est pas digne d’une famille noble comme les Partecipazio. Elle encourage alors le jeune homme à partir pour la guerre en Espagne afin que son père reconnaisse son courage et accepte leur mariage. 

 

Mais ce qui ne devait pas arriver arrive et Tancrède est mortellement blessé pendant la guerre. Et juste avant de mourir, il continue de ne penser qu’à sa belle Maria et veut qu’elle le sache. Se trouvant près d’un rosier, il charge alors son ami Orlando de lui porter un bouquet de roses trempées de son sang. Vulcania reçoit ce cadeau le 24 avril et le lendemain, elle meurt à son tour avec les roses posées sur son cœur. 

 

C’est un geste d’amour tragique des 2 côtés mais qui témoigne aujourd’hui de l’Amour avec un grand A et c’est donc naturellement devenu un symbole de l’amour éternel. 

 

La tradition veut que les Vénitiens offrent à toutes les femmes de leur vie (épouse, mère, sœur) un bouton de rose rouge le 25 avril pour rappeler l’histoire de Tancrède et Maria. 

 

Il s’agit désormais d’une occasion unique et originale pour déclarer son amour à la vénitienne à une date à laquelle personne ne penserait. 

Et c’est ce que je te propose aujourd’hui, à toi qui est passionné.e par l’Italie et peut-être amoureux ou amoureuse de Venise : oublie la Saint-Valentin qui n’est qu’une fête commerciale et intègre le 25 avril à ta vie pour montrer ton amour avec un geste simple mais chargé de sens. 

Que tu sois un homme ou une femme, offre un bocolo (un bouton de rose rouge) aux personnes que tu affectionnes chaque 25 avril et surprends-les tout en célébrant l’amour à la vénitienne et en faisant en sorte que cette jolie tradition perdure, peu importe où tu te trouves, tant que ton cœur est aligné avec Venise et l’Italie. 

 

Alors oui, dans la tradition c’est l’homme qui offre une rose à la femme de sa vie, mais on est en 2019 et je pense donc que l’on peut toutes et tous faire le même don aux hommes et/ou femmes de notre vie en signe d’amour éternel.

 

Prêt.e à aimer à la vénitienne le 25 avril à partir de 2019 ? 

fête du bocolo à Venise et amour à la vénitienne le 25 avril

Si cet article t’a plu, n’oublie pas de le partager sur tes réseaux sociaux et de l’épingler sur Pinterest !

  

NOTA BENE 

Le 25 avril est une date qui rappelle un autre événement marquant pour l’histoire du Campanile de Saint-Marc ou El paron de casa comme l’appellent affectueusement les habitants de la ville. 

Le Campanile s’était subitement écroulé le 14 juillet 1902 et sa reconstruction com’era, dov’era (où il était et tel qu’il était) fut décidée le soir même. Les travaux débutèrent le 25 avril 1903 et son inauguration a eu lieu le 25 avril 1912. 

 

Et pour bien finir les festivités en ce jour unique, n’oublie pas de déguster le plat traditionnel que l’on servait au Doge pour célébrer la fête de Saint-Marc, un bon Risi e Bisi (riz et petits pois) (voir l’histoire et la recette ici).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *