apprendre à parler italien

Les fausses solutions pour apprendre à parler italien

(mai 2018 : 17/31 articles)

Si tu as manqué la première partie de cet article, tu peux te rattraper ici : Que signifie vraiment parler italien ?

 

Connaître une langue, c’est se débrouiller, c’est comprendre plus ou moins tout à l’oral et/ou à l’écrit.
Parler une langue, c’est parler une langue. Littéralement.

 

Mais alors comment faire pour réussir à vraiment parler italien ?

 

Vu que l’école et l’Éducation Nationale n’ont pas été d’une grande aide, tu as peut-être réfléchi à d’autres solutions pour réussir à parler italien.

Par exemple :

  • Prendre des cours particuliers en te concentrant sur l’expression orale ;
  • Faire un tandem linguistique avec un natif ou une native pour pratiquer la langue ;
  • Partir en Italie en vacances, en séjour linguistique, en Erasmus ou à travers un autre échange dans le but de pratiquer la langue sur place et au quotidien ;
  • Te lier d’amitié avec des Italiens et des Italiennes en France ou en Italie pour discuter de tout et de rien ;
  • Écouter des chansons italiennes, regarder des films et des séries en italien ou avec des sous-titres.

 

Tout ceci montre que tu es extrêmement motivé.e pour progresser en italien et améliorer ton expression orale et tu es sur la bonne voie.

Ne t’arrête pas et continue de persévérer.

Si tu ne faisais rien et que tu te contentais de ce que l’Éducation Nationale t’offre sans fournir le moindre effort de ton côté, alors ce serait de ta faute, et seulement de la tienne, et tu serais responsable de cette difficulté à parler italien.

 

Cependant, tu remarques peut-être que tu restes au même point, que tu n’es toujours pas à l’aise pour parler en italien, que tu te forces mais que ce n’est pas naturel et que tu n’apprends pas beaucoup de vocabulaire.

 

En effet, si tu es déjà timide, réservé.e, introverti.e et mal à l’aise en public lorsque tu dois parler en français, il y a peu de chance que tu aies un déclic, que tu reprennes automatiquement confiance en toi et que tu arrives subitement à parler italien, peu importe que tu sois en Italie ou en France, face à des Italiens et des Italiennes ou à tes compatriotes.

De la même manière, tu ressentiras peut-être toujours cette honte d’avoir un accent français, de ne pas prononcer et accentuer correctement les mots en italien ; tu auras peut-être toujours peur des remarques et des jugements, de faire des erreurs, de ne pas trouver tes mots, de ne pas être compris ou de ne pas comprendre les différents accents italiens, etc.

 

C’est pour cette raison que tu ne dois pas te limiter à ces actions qui sont certes utiles mais ne suffisent pas.

 

Prendre des cours particuliers ou discuter avec des Italiens et des Italiennes, OK, mais il faut encore réussir à dépasser ta honte, ta gêne et ton manque de confiance.

Profiter des tandems linguistiques, OK, mais cela reste une option limitée car tu vas tout de même entendre ta langue maternelle et parfois même la parler.

Partir en Italie en échange universitaire ou en séjour linguistique, OK, mais si c’est pour ne traîner qu’entre Français pour te sentir moins seul.e et/ou sortir tous les soirs, tu ne rentreras pas en ayant appris à parler italien, et encore moins avec un niveau avancé ou bilingue.

Écouter des chansons ou regarder des films et des séries en VO, OK, mais il faut être conscient que ce n’est pas en restant passif.ve que tu vas apprendre à parler italien.

 

C’est juste un outil qui va te faire travailler l’oreille, te faire découvrir quelques mots et expressions mais c’est tout.  

 

Cela ne veut pas dire que tu vas les retenir et les ressortir au bon moment à l’oral, que tu vas comprendre et savoir répondre à une personne qui te parle en italien à un moment où tu ne t’y attendais pas.

Celles et ceux qui affirment avoir appris à parler une langue grâce aux films et séries en VO me font bien rire.

C’est bien beau de tout comprendre, avec ou sans sous-titres, mais si tu n’es pas capable de parler en italien c’est juste inutile.

 

Apprendre une langue ce n’est pas regarder 36 films ou séries en VO et (penser) tout comprendre.

Ça, c’est connaître une langue, et encore je suis gentille.

 

Ton but ici est de réussir enfin à parler italien et surtout le faire comme les Italiens et les Italiennes, sans faire de fautes même si ça passe parce que tu n’es pas natif.ve.

Tu ne veux pas bien parler italien mais être bilingue, parler sans accent, avoir un très bon vocabulaire et réussir à sortir tous les mots que tu connais sans te bloquer au moment d’ouvrir la bouche.

 

Toutes les solutions ci-dessus sont bonnes et peuvent être utiles mais seulement si à côté tu fais une autre activité essentielle et primordiale pour 1/ acquérir plus de vocabulaire, 2/ améliorer ton accent et 3/ apprendre à parler italien.

 

Et je te retrouve demain pour te dire comment moi j’ai fait pour apprendre à parler italien en étant timide et introvertie, sans l’aide de l’école et avant même de partir en Italie.

comment ne pas apprendre à parler italien


Si tu veux apprendre du vocabulaire plus riche et plus authentique en italien du lundi au vendredi pendant 1 mois avec mon coaching gratuit, il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de réaliser ton inscription. 🙂

Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Lecco.

EnregistrerEnregistrer

No Comments

Leave a Comment