voyager en solo

« Mais t’es qui pour me dire quoi faire ? »

Je te vois déjà venir avec cette question et je vais vite te répondre de manière à poser les bases d’une relation saine entre toi et moi dès le début.

Je ne suis personne pour toi.

Mais je suis une femme, comme toi. Et, dans la logique des choses, je sais ce que tu peux ressentir en tant que femme.

Je sais que tu as peur de partir en voyage seule et que les autres te font encore plus peur en te rappelant ta condition de femme (peut-être que tu l’avais oubliée, on ne sait jamais).

Je sais que tu admires ta copine ou la copine de ta copine qui a le courage de voyager en solo, en s’en battant les couilles de sa peur. Sauf que tu te trompes. Elle ne s’en bat pas les couilles, elle a peur aussi.

Et je suis là pour te dire que tu n’es pas seule et que si une autre l’a fait, tu peux y arriver aussiTu es en mesure de faire tout et n’importe quoi.

Sauf qu’ici, je te parle de voyager en solo en tant que femme. Je te parle de ce que je sais, de ce que j’ai vécu et de ce que tu peux vivre toi aussi si et seulement si tu arrêtes d’écouter ta tête (et les autres) pour laisser ton cœur te hurler ce que tu refuses de voir et de comprendre.

Si ce que je te raconte te parle au fin fond de toi, si j’arrive à dire tout haut ce que tu n’arrives pas à te dire tout bas, pourquoi ne pas tenter ?

Et pourquoi je ne parle qu’aux femmes ? Premièrement parce que j’en suis une (on avait compris, merci) et deuxièmement parce que les hommes n’ont pas besoin qu’on leur dise d’oser partir en voyage en solo.

Les femmes se trouvent mille et une excuses pour ne pas partir seules et les autres leur en trouvent mille et une de plus.

Je suis là pour te dire que toutes tes excuses sont de la merde (oui) et que tu as toutes les raisons du monde de partir seule.

Tu vas me dire que tu pars déjà accompagnée, donc à quoi bon vouloir voyager toute seule ? Je pourrais te répondre « pourquoi pas ? » de manière saoulée, sèche et agressive parce qu’il n’y a pas de meilleure sensation que de voyager en solo mais tu ne me comprendrais pas parce que, justement, tu ne sais pas ce que c’est.

Je vais donc t’expliquer ici, à travers ma propre expérience, pourquoi voyager en solo va te changer toi, ta vie, l’image que tu avais de ta « condition » de femmeEt surtout, partir toute seule va te permettre de retrouver ton indépendance. Il n’y a rien de plus important, crois-moi.

Dans le pire des cas, tu te diras que j’ai vraiment raconté n’importe quoi et tu auras une bonne raison de me critiquer mais… et si ça marchait ?

La balle est dans ton camp. Tu la prends ou tu la laisses.

Si tu la laisses, ma vie ne va pas changer mais si tu la prends, ça peut peut-être changer la tienne.


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Si tu veux apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Sardaigne, pendant un voyage en train de Sassari à Cagliari.

No Comments

Leave a Comment