Que signifie vraiment parler italien ?

parler italien

(mai 2018 : 16/31 articles)

Parler une langue étrangère est la plus grosse difficulté à laquelle on fait face quand on veut apprendre une langue étrangère.

Et c’est le cas pour l’italien aussi même si tout le monde est persuadé qu’il s’agit d’une langue facile à apprendre de par ses similitudes avec le français.

 

C’est vrai que si tu veux juste te débrouiller lorsque tu pars en vacances en Italie ou avoir de bonnes notes à l’école, c’est très simple de connaître l’italien.

Je dis bien connaître, et non pas écrire, lire, écouter ou parler qui sont des activités et des compétences complètement différentes.

Tout le monde peut avoir des connaissances réduites ou poussées dans un tas de domaines, mais écrire, lire, écouter et parler desdites connaissances au même niveau n’est pas chose aisée.

 

Et cela vaut pour les langues étrangères aussi.

Si ton but ultime est de devenir bilingue, d’éliminer ton accent français, de parler comme les Italiens et les Italiennes le font vraiment dans la vie de tous les jours dans le Bel Paese et non pas comme l’italien que l’on t’enseigne à l’école, alors la tâche s’avère plus difficile.

Et si tu fais partie de ce type de personnes qui sont amoureuses de l’Italie et de sa langue, c’est justement à toi que je m’adresse avec ce blog et avec mes coachings, que je veux aider pour t’encourager à ne jamais baisser les bras jusqu’à atteindre cet objectif.

 

Peu importe ton niveau actuel, l’Italie est ta passion et tu rêves de parler italien au quotidien.

 

Mais le problème, justement, c’est que tu n’arrives pas à parler.

Et pourtant, tu as l’impression d’avoir un bon niveau puisque tu comprends tout ce qu’on te dit que ce soit à l’oral ou à l’écrit. Tu n’as pas de difficulté à regarder une vidéo ou à lire un texte et tu arrives facilement à communiquer à l’écrit. Mais dès qu’il s’agit de prendre la parole, de parler : tu bloques.

Si tu étudies encore, tu as peut-être de très bonnes notes et tu n’as aucun souci pour comprendre les différentes règles grammaticales et autres, tu arrives à apprendre du vocabulaire, à le retenir et à le ressortir à l’écrit au moment opportun.

Ou alors, tu en es peut-être juste au stade initial et tu commences seulement à apprendre l’italien. Tu as peut-être du mal à saisir toutes les notions que tu es en train de découvrir. Tu n’as donc pas le temps de passer à la vitesse supérieure à l’oral tant que tu n’as pas acquis les bases.

Et même si tu apprends très vite au début, tu te rends peut-être compte que dès qu’il s’agit de parler, ça devient tout de suite plus compliqué.

 

Dans tous les cas, tu n’arrives pas à mettre en pratique et à appliquer tes connaissances théoriques qui ne suffisent pas à l’oral.
Et cela bloque ton apprentissage, ton évolution et par conséquent ta motivation puisque tu ne progresses pas.

 

Peu importe donc que tu débutes seulement dans l’apprentissage de l’italien, que tu aies déjà quelques connaissances ou que tu possèdes un niveau intermédiaire, le problème est le même : tu n’oses pas parler italien alors que c’est ton rêve.

Et j’insiste bien sur le verbe parler.

 

Tu connais peut-être l’italien, certes, mais sais-tu la parler ?

 

Parler une langue est tout aussi important que savoir l’écrire ou la comprendre parce que si tu veux par exemple communiquer avec des locaux, te faire des amis ou trouver du travail en Italie, tu ne pourras juste pas te contenter de le faire à l’écrit ou de comprendre sans répondre.

Et j’ai même envie de dire que parler italien est obligatoire en Italie puisque l’oral est plus important que l’écrit de manière générale.

 

Mais alors pourquoi est-ce que tu n’arrives pas à parler italien ?

Voici une liste non exhaustive de possibilités :

  • Peut-être que tu es timide, réservé.e ou introverti.e et que parler en public te met mal à l’aise ;
  • Peut-être que tu n’as pas assez de vocabulaire et que tu ne sais tout simplement pas exprimer toutes tes pensées ;
  • Peut-être que tu as peur que l’on ne te comprenne pas à cause de ta prononciation ;
  • Peut-être que tu n’aimes pas ta voix dans une autre langue que le français et que t’entendre te stresse ;
  • Peut-être que tu as honte de ton accent français et tu as donc peur des jugements et moqueries de la part de tes compatriotes et/ou des Italiens ;
  • Peut-être que ça te rappelle trop tes cours de langue à l’école et le malaise que tu ressentais devant ton prof et/ou tes camarades de classe ;
  • Peut-être que tu as peur de te tromper, de faire des erreurs ;
  • Peut-être que tu as déjà essayé et que tu as eu une mauvaise expérience et que tu ne veux plus recommencer ;
  • Peut-être que tu as un manque de confiance en toi et que tu penses à tort ne pas savoir parler italien ;
  • Peut-être que tu es de nature angoissée et que tu paniques dès que tu ne retrouves pas tes mots et tu as donc l’impression d’avoir oublié tout oublié ;
  • Peut-être que tu perds tes moyens à l’oral sans savoir pourquoi alors que tu sais pertinemment ce que tu devrais dire, quels mots et quelles expressions employer puisque tu y arrives une fois que la personne en face n’est plus là et que tu n’as plus à ouvrir la bouche ;
  • Peut-être que tu es trop sûr.e de toi et perfectionniste, que tu ne supportes pas de faire des fautes ou qu’on te corrige parce que tu vois ça comme une critique ou pire comme un échec.
  • Et surtout, peut-être que ce n’est tout simplement pas naturel pour toi de parler italien puisque ce n’est pas ta langue maternelle et que tu n’arrives donc pas à le faire spontanément.

 

Tu négliges et mets donc de côté l’expression orale pour l’une ou plusieurs de ces raisons mais ce n’est pas ta faute si tu as du mal à parler italien, ou toute autre langue étrangère.

 

L’école ne t’enseigne pas à parler une langue étrangère donc c’est normal que tu aies des difficultés.

 

Elle a déjà du mal à enseigner le français donc mets-toi bien en tête que l’expression orale en langues étrangères n’est pas sa priorité même si elle aime affirmer le contraire.

Je te l’ai déjà dit ici, pour moi l’école n’est là que pour te transmettre les règles, le vocabulaire de base et les expressions utiles dans des situations précises, pour t’apporter un kit de survie si tu pars à l’étranger et, dans l’idéal, un intérêt voire une passion pour la culture du pays.

Mais ce n’est pas avec ça que tu vas apprendre à parler italien ou toute autre langue à long terme de manière efficace et pratique.

 

Et puisque tu ne pratiques pas (assez ou du tout) l’italien à l’école, cette gêne te suit plus tard dans d’autres contextes et situations aussi.

Par exemple : avec des touristes qui te demandent une information dans la rue en France, pendant un entretien d’embauche au moment où il faut prouver tes compétences en langues ou lorsque tu dois parler aux locaux pendant tes vacances en Italie, ou même lorsque tu te lies d’amitié avec des Italiens et des Italiennes.

 

Et c’est là que tu comprends la différence entre connaître une langue et parler une langue.

 

Connaître une langue, c’est se débrouiller, c’est comprendre plus ou moins tout à l’oral et/ou à l’écrit.
Parler une langue, c’est parler une langue. Littéralement.

 

Mais alors comment faire pour réussir à vraiment parler italien ?

 

Rendez-vous demain pour découvrir ma solution totalement gratuite. 😉

Si tu veux apprendre du vocabulaire plus riche et plus authentique en italien du lundi au vendredi pendant 1 mois avec mon coaching gratuit, il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de réaliser ton inscription. 🙂

Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Venise.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *