13 réactions qui m’énervent quand je dis que je voyage en solo…

les réactions quand je dis que je voyage en solo

…et que j’aime ça.

 

Tu l’auras compris, je te retrouve aujourd’hui avec un article plus léger pour mettre en lumière les phrases ô combien surprenantes des personnes qui apprennent que je suis déjà partie en voyage en solo, puis qui se rendent compte que je continue et enfin qui comprennent que je ne compte pas m’arrêter.

 

Bah oui, comment est-ce possible d’aimer le voyage en solo ?!

 

Ça a l’air d’en étonner certains et certaines mais :
  • oui, le voyage en solo est un choix;
  • oui, je suis consciente des éventuels risques ;
  • mais aussi et surtout de ma liberté ;
  • et non, je n’ai pas besoin de l’avis d’une personne qui parle sans connaître le sujet.

 

Plus sérieusement, si tu te retrouves dans une ou plusieurs des phrases ci-dessous, essaye d’éviter de les ressortir à une femme qui t’annonce qu’elle voyage seule ou qu’elle envisage de le faire, et encore plus si tu n’as jamais effectué de voyage en solo.

Parce que tout ce qu’on veut au fond, c’est partager un bout de notre vie, une expérience personnelle ou un futur projet avec les personnes que l’on aime et non pas se retrouver à regretter de leur en avoir parlé.

Alors soutiens-la même si tu ne comprends pas sa démarche, ne la juge pas et rassure-la sans lui transmettre ta propre peur, parce que la sienne suffit amplement.

 

En tous les cas, voici ce que j’entends le plus lorsque j’affirme que je voyage en solo et mes réponses 😉

 

  1. T’es une femme !

Merci pour l’info, j’avais oublié ce petit détail qui est censé m’empêcher de vivre.

 

  1. Tu n’as pas peur ?

Si mais je ne la laisse pas me bouffer.

 

  1. Tu n’as pas d’ami.e.s ou quoi ?!

Oui, voilà… Il faut forcément que je sois entourée pour prouver que j’en ai.

 

  1. Ton mec te laisse partir toute seule ?

Ah oui, je me disais bien que j’avais oublié quelque chose. Attends, je vais lui demander son autorisation !

 

  1. Tu vas t’ennuyer à mourir toute seule, tu verras.

Et toi, tu verras que je ne vais pas voir le temps passer tellement je vais faire et voir de choses.

 

  1. T’es trop timide !

Et alors ? Depuis quand on doit être extraverti.e pour pouvoir voyager en solo ?

Tu ne sais absolument pas comment je suis ni comment je me comporte en voyage, donc quand on ne sait pas, on se tait.

Et dernière petite information, je suis libre de ne parler à personne.

 

  1. Tu ne sauras pas te débrouiller toute seule.

Ne prends pas ton cas pour une généralité.

Je n’ai pas besoin de te prouver quoi que ce soit ni que tu crois en moi, ne t’inquiète pas pour ça.

 

  1. Pourquoi partir toute seule ?!

Et pourquoi pas ?

 

  1. Tu fuis quelqu’un ou quelque chose, c’est obligé !

Oui, toi.

 

  1. Tu partages ton voyage avec personne, c’est nul.

La seule personne avec qui j’ai envie de le partager, c’est moi-même.

Et puis je n’ai pas besoin d’une présence physique pour me sentir entourée et vivre un moment avec quelqu’un.

 

  1. Tu vas revenir aussi vite que t’es partie et ne pas supporter la solitude.

Au contraire, voyager seule me permet d’accepter ma solitude, de m’aimer moi-même et de ne compter que sur moi-même car la seule personne avec laquelle je vivrai toute ma vie, c’est bien moi.

Alors si je ne suis pas capable de supporter ma propre présence, je ne pourrai jamais supporter celle des autres.

 

  1. Mais t’es folle, le monde est dangereux !

Ou comment me dire poliment que je risque de me faire agresser et violer parce que je suis une femme.

Alors, certes, mais ma petite vie tranquille chez moi fait partie de ce même monde dangereux donc autant partir faire ce que je veux – voyager en solo – vu que le risque zéro n’existe pas.

 

  1. T’es vraiment courageuse. Perso, je ne pourrai jamais partir toute seule !

On croit toutes que c’est du courage mais une fois qu’on se lance, on remarque vite qu’il n’y a rien de plus simple que voyager en solo et que c’est à la portée de toutes les femmes.

Il faut arrêter de voir le voyage en solo comme quelque chose d’extraordinaire.

Ce qui est extraordinaire, c’est l’envie et si tu ne l’as pas, tu n’auras effectivement jamais le courage de te lancer et de partir toute seule.

 

Et si toi aussi, tu veux voyager en solo mais que tu n’oses pas et que tu as besoin d’en parler avec quelqu’un qui te comprend, tu peux cliquer sur le bouton ci-dessous pour que je t’aide à sauter le pas 😉

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4 thoughts on “13 réactions qui m’énervent quand je dis que je voyage en solo…

  1. Oh merci merci merci pour ces mots qui expriment si bien ce que je ressens!
    J’aime voyager avec des amis mais le plaisir est différent, le voyage en solo c’est du temps pour moi au rythme que je veux.
    Dans le même style il y a ceux qui ne comprennent pas que l’on puisse partir seule dans des voyages organisés (dans mon cas rando) avec des gens que l’on ne connaît pas. Certes cela peut mal se passer mais ce peut aussi être l’occasion de super rencontres.

    1. Merci à toi pour ton commentaire !

      C’est totalement ça, on peut aimer voyager avec les autres mais dès qu’on a goûté au voyage en solo on se rend compte que c’est complètement différent et que c’est un voyage pour soi et personne d’autre.

      De toute façon, j’ai l’impression que personne ne comprend que l’on puisse vouloir faire des activités en solo, que ce soit aller au restaurant, au cinéma ou voyager…

      Et je suis convaincue que ces personnes ne mesurent pas la chance que c’est de POUVOIR se suffire et de ne dépendre de personne pour telle ou telle chose et que cela ne signifie en rien ne pas aimer être avec les autres.

      Mais pour cela, il faut déjà aimer être avec soi-même 🙂

  2. Bonjour Arzu,
    Merci pour ton blog, aussi complet qu’intéressant pour quelqu’un, comme moi (dont les grands-parents paternels sont nés en Italie) qui a, toujours, eu envie d’apprendre l’italien et qui a une fille de 38 ans qui voyage en solo depuis l’âge de 20 ans.
    La grande passion de Manu, ma fille (son « chez elle » comme elle dit), c’est la Tanzanie et Moshi, en particulier, d’ailleurs, elle parle couramment le swahili.
    « Souriment » (euh, oui, je sais….. je l’ai inventé 🙂 )
    Marie

    1. Bonjour Marie,
      Merci à toi pour ton commentaire !
      Ta fille a bien raison de voyager en solo, c’est tout simplement la vie.
      Il n’est jamais trop tard pour apprendre l’italien, tu peux toujours te lancer.
      Ce qui te fera réussir, c’est la motivation et non pas l’âge 🙂
      N’hésite pas si tu en as vraiment envie !

      À bientôt 🙂
      Arzu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *