Le monde ne va pas s’écrouler si tu décides de partir voyager en solo

responsabilité pendant ton voyage en solo

Tu n’es indispensable pour personneEt personne n’est indispensable pour toi.

Une fois que tu as réellement compris et accepté cette vérité absolue, plus personne ne peut t’empêcher de voyager seule quand tu en as envie.

« Mais je ne peux pas me permettre de partir comme ça sans rendre de compte à personne, j’ai trop de responsabilités dans ma vie ! »

Je le répète : tu n’es indispensable pour personne et personne ne peut t’empêcher de faire ce que tu veux.

Tu es salariée ? Ton patron ne va pas faire faillite parce que tu n’es pas là 1 semaine.

Tu es freelance ? Tes clients se moquent que tu travailles chez toi, dans un café ou à la plage tant que tu tiens tes engagements.

Tu es en couple ? Ton copain ou ta copine va réussir à se nourrir tout.e seul.e, à faire le ménage et les courses. Bref, à vivre sans toi pendant 1 semaine.

Tu as des enfants ? Leur père (ou mère) est là pour s’en occuper.

Le monde ne va pas s’écrouler parce que tu as décidé de partir voyager en solo, et surtout s’il ne s’agit que de quelques jours.

Que se passera-t-il si tu n’écoutes pas tes envies et tes besoins ?

Tu risques de devenir (si ce n’est déjà le cas) aigrie, frustrée et triste jusqu’au jour où tu vas finir par refouler tes véritables envies et croire que voyager lorsque l’occasion se présente et/ou avec les personnes qui peuvent le faire également est déjà pas si mal que ça et que tu n’es pas à plaindre.

Tu vas attendre que ton patron daigne t’accorder les jours de congés selon ses propres critères. Puis tu vas te rendre compte que vous n’aurez pas les mêmes congés avec ton copain ou ta copine ou alors que les prix ont explosé la semaine des vacances scolaires où vous comptiez partir avec vos enfants.

Et si tu es freelance, tu vas d’abord attendre de construire ton réseau professionnel, d’avoir tes premiers clients fidèles qui reviennent et te font confiance. Puis tu vas prendre tes vacances (si tu les prends !) au moment où tes clients partent également, de manière à ne pas risquer de te retrouver sans missions et/ou de perdre des clients parce que t’étais en train de kiffer ta life ailleurs.

Mais si tu travailles sur le web, tu oublies que tu as la chance de pouvoir le faire partout où tu veux. Accepte donc que ce qui t’empêche de partir seule est ta peur, et non les responsabilités que tu as envers tes clients parce que tu peux consacrer quelques heures durant ton séjour pour remplir une mission professionnelle.

Tu es une femme, pas une machine, ni un robotTu n’as pas à être là pour tout et tout le monde.

Tu n’es née ni mère, ni en couple, ni salariée, ni freelance. Tu es née femme. Et tu ne dois penser qu’à toi, car qui le ferait à ta place ?

Il faut que tu arrêtes de (trop) penser aux autres, d’être là à chaque fois que quelqu’un a besoin de toi ou de quelque chose si tu ne consacres pas ce même temps pour toi-même.

Tu as la possibilité de déléguer tes responsabilités, qui sont en réalité des prétextes, aux personnes qui font partie de ton entourage personnel ou professionnel pour pouvoir profiter de ta vie individuelle.

Pense d’abord à toi, prends du temps pour toi. Et si tu as envie de partir voyager en solo pour X ou Y raisons, ne laisse pas tes soi-disant responsabilités t’en empêcher.


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Si tu veux apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Venise.

2 thoughts on “Le monde ne va pas s’écrouler si tu décides de partir voyager en solo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *