si j'étais

Si j’étais, je serais : mon portrait chinois

Je te retrouve avec un contenu différent, beaucoup plus léger que d’habitude, un article où je ne parlerai ni voyage en solo, ni Italie, ni italien.

Et à la fin, je t’annonce ce qui va se passer sur le blog dès la semaine prochaine et tout au long du mois de mai. Mais attention, c’est une surprise… Il faut déjà lire tout l’article. 🙂

 

Aujourd’hui, on va parler de moi parce que j’ai remarqué que tu ne savais pas grand-chose à mon sujet, à part que je ne pense qu’à l’Italie et à l’italien.

Et tu dois certainement te demander qui est donc cette meuf qui veut à tout prix que tu voyages seule en tant que femme libre ou que tu apprennes l’italien de manière alternative, sans prof, ni école, ni séjour à l’étranger ?

Mais si, je te vois te poser cette question… 🙂

 

Alors si ma présentation ne t’a pas suffi, je t’invite à poursuivre ta lecture pour en savoir plus à mon sujet.

C’est parti pour mon portrait chinois !

si j'étais

  • Si j’étais un moment de la journée, je serais le soir, dans mon lit, face à une série turque ou à une émission italienne.
  • Si j’étais un jour de la semaine, je serais le samedi parce que la semaine fatigue et le dimanche déprime.
  • Si j’étais un mois de l’année, je serais mai car c’est le mois de l’amour pour moi <3
  • Si j’étais une saison, je serais le printemps car il fait un temps parfait, ni trop chaud, ni trop froid.
  • Si j’étais un plat, je serais une pizza, mais qu’en Italie 😉
  • Si j’étais un petit déjeuner, je serais des tartines de beurre avec du thé.
  • Si j’étais un sport, je serais le running qui est devenu vital pour mon bien-être physique et mental.
  • Si j’étais une langue, je serais… l’italien, à la surprise générale de tout le monde 😉
  • Si j’étais un site web, je serais venividivenise.com 🙂 En tous les cas, je fais tout mon possible pour qu’il soit un endroit qui me ressemble, (m’)inspire et (me) pousse toujours d’autres personnes à aller plus loin.
  • Si j’étais une série, je serais toutes les séries turques que j’ai regardées et que je regarde parce que rien ne peut les égaler <3
  • Si j’étais une actrice, je serais Beren Saat <3
  • Si j’étais un instrument de musique, je serais le piano que j’aurais aimé savoir jouer.
  • Si j’étais une matière scolaire, je serais l’i-t-a-l-i-e-n 😉 Mais on va dire les langues étrangères (pour ma part, anglais, turc, tchèque et espagnol même si je déteste cette dernière) en général pour changer un peu.
  • Si j’étais une couleur, je serais le vert pour l’espoir même si j’aime l’orange depuis mon adolescence, que je ne porte quasiment que du noir et que je ne jure que par le rouge et toutes ses nuances pour mes ongles. Mais je serais quand même le vert parce que c’est la couleur de mon amour et de l’Italie.
  • Si j’étais un métier, je serais traductrice, et ça tombe bien puisque je le suis 😉
  • Si j’étais un produit de maquillage, je serais du mascara car c’est le seul que j’applique à peu près 3 fois par an étant donné que je suis une adepte du zéro maquillage le reste de l’année.
  • Si j’étais une marque de chaussures, je serais Adidas pour les baskets en général, et Mizuno pour courir.
  • Si j’étais un sac, je serais celui de mes rêves signé Stella McCartney pour lequel je dois encore économiser 😉
  • Si j’étais un vêtement, je serais une veste en similicuir qui va avec absolument tout.
  • Si j’étais un défaut, je serais la rancune parce que je suis incapable d’oublier et de pardonner et que je peux sortir n’importe qui de ma vie sans aucun problème.
  • Si j’étais une qualité, je serais l’écoute parce que je suis toujours disponible pour écouter et aider les personnes que j’aime ou apprécie, et même les autres en cas de besoin.
  • Si j’étais une partie du corps, je serais de belles mains vernies et remplies de magnifiques bagues, fines et grosses.
  • Si j’étais une surprise, je serais une journée en Italie.
  • Si j’étais un pays, je serais, sans surprise, l’Italie, le seul endroit où je me sens à la maison <3
  • Si j’étais une ville, je serais Venise, pour toujours.
  • Si j’étais une île, je serais Venise aussi, mais je vais quand même dire la Sardaigne (pour changer de Venise mais pas de l’Italie 😉) que j’ai découverte l’été dernier et qui a été un véritable coup de foudre. Vraiment, cette île mérite à peu près 394 articles à elle seule tellement elle est magique et je recommande à toutes et à tous d’y aller sans tarder pour être subjuguée face à tant de beauté.
  • Si j’étais un lieu, je serais une gare, parce que j’y passe toute ma vie.
  • Si j’étais un animal, je serais un koala pour pouvoir dormir sans arrêt parce que dormir, c’est la vie et l’une de mes autres grandes passions.
  • Si j’étais une fleur, je serais une tulipe, la seule que j’aime.
  • Si j’étais un continent, je serais sans hésiter l’Europe et je suis bien contente d’y être née, d’y avoir grandi et d’y vivre.
  • Si j’étais un objet, je serais une bague, faute de quoi je me sens nue.
  • Si j’étais une œuvre d’art, je serais La Nascita di Venere de Botticelli, l’oculus du plafond de la Camera degli Sposi du Castello San Giorgio par Mantegna et la fresque du plafond de la Cappella Sistina peinte par Michel-Ange, de véritables chefs-d’œuvre.
  • Si j’étais un dessert, je serais un tiramisù parce que c’est le seul que j’aime.
  • Si j’étais un livre, je serais Le confessioni d’un italiano d’Ippolito Nievo qui est le seul à m’avoir fait pleurer d’émotion et Orlando furioso de l’Arioste qui, au contraire, m’a fait mourir de rire.
  • Si j’étais un chiffre ou un nombre, je serais le 6 qui est signe d’amour.
  • Si j’étais une boisson, je serais le Coca-Cola qui est une drogue toujours présente dans mon sang même si je n’en bois que très rarement aujourd’hui, et le thé noir qui fait partie de mon quotidien.
  • Si j’étais une mauvaise habitude, je serais la procrastination parce que je suis très douée à ce jeu.
  • Si j’étais un gros mot, je serais ‘putain’ en bonne française.
  • Si j’étais un film, je serais Una giornata particolare d’Ettore Scola et La vita è bella de Benigni qui m’ont particulièrement touchée mais surtout Tre metri sopra il cielo et Ho voglia di te qui m’ont fait aimer l’italien et l’Italie durant mon adolescence.
  • Si j’étais un fruit, je serais la tomate parce que je ne pourrai me nourrir que de ça jusqu’à la fin de mes jours.
  • Si j’étais un acteur, je serais Riccardo Scamarcio qui est entré dans ma vie lorsque j’étais en Seconde, qui en fait toujours partie et qui me fait craquer quand il ouvre la bouche avec son accent.
  • Si j’étais un chanteur, je serais Tarkan qui a bercé mon enfance et que j’aime encore aujourd’hui, mais aussi Lee Ryan (Blue <3) avec qui j’ai grandi à l’adolescence, et surtout Marco Mengoni qui m’accompagne depuis mon arrivée en Italie, qui parle à ma place avec ses chansons et que j’ai vu en concert à Paris <3
  • Si j’étais un pouvoir, je serais l’invisibilité pour pouvoir écouter tout le monde 😉
  • Si j’étais un signe astrologique, je serais Scorpion et ça tombe bien parce que je le suis et c’est la raison de tous mes défauts 😉
  • Si j’étais un élément, je serais la Terre parce que ma phobie est de mourir noyée ou brûlée et que l’Air ne m’inspire pas trop confiance.
  • Si j’étais une odeur, je serais les 30 premières secondes où je débarque en Italie et que je la respire.
  • Si j’étais un rêve, je serais un appartement que j’ai acheté à Venise.
  • Si j’étais un loisir, je serais voyager seule en Italie et parler italien, tout ce que je partage ici sur le blog.

 

N’hésite pas à me dire si ce genre d’articles plus personnels et moins prises de tête te plaît, j’en referai avec plaisir. 

Je prévois déjà de faire un portrait chinois version Italie et Venise. C’est bateau, prévisible et tout ce que tu veux, mais j’étais obligée. 😉

 

En attendant, je te retrouve la semaine prochaine avec un défi que je me lance : publier un article par jour pendant tout le mois de mai, soit 31 contenus sur le voyage en solo, l’Italie et l’italien.

Pourquoi ce challenge ?

Tout simplement pour m’habituer à créer du contenu au quotidien, m’instaurer une routine agréable dans le but de te faire passer mon message le plus simplement et honnêtement possible, de t’apporter encore plus de valeur unique et d’amplifier le lien qui nous unit autour des mêmes passions et envies.

 

À ce propos, j’aimerais mettre en place, durant ce mois et par la suite également, des articles invités et/ou des interviews avec toi :

  • si tu voyages seule, souhaites voyager en solo et/ou n’oses pas le faire ;

  • si tu parles italien, apprends la langue de Dante (ou une autre langue) et/ou rencontres des difficultés pour améliorer ton niveau ;

pour que tu présentes ton point de vue et partages ta propre expérience, tes astuces et conseils pour aider et motiver les autres.

N’hésite pas à me consulter par e-mail ou sur mes réseaux, je réponds toujours et assez vite. 🙂

 

La mission risque d’être difficile mais j’espère pouvoir l’accomplir !

Attends-toi donc à me lire encore plus souvent que d’habitude et à partager ton avis et ton point de vue avec moi par commentaire, e-mail ou sur les réseaux.

 

N’hésite pas à me soutenir et à t’abonner au blog pour ne manquer aucun article, recevoir du contenu inédit sur mes voyages en Italie et mes astuces pour apprendre l’italien au quotidien, et aussi en savoir davantage sur moi.

À mardi prochain ! 🙂


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photos : Venise.

35 Comments

Leave a Comment