instinct en voyageant seule

Suivre son instinct en voyageant seule

(mai 2018 : 7/31 articles)

Si tu ne veux prendre aucun risque, c’est très simple : ne sors pas de chez toi.

Et encore, quand on sait le nombre de violences que risque une femme dans son propre foyer, on ne peut pas dire que rester chez soi soit la solution miracle.

En clair, tu n’es en sécurité nulle part.

Le risque zéro n’existe pas.

Jamais.

 


Tu es une femme et tu as peur qu’il t’arrive quelque chose si tu pars toute seule en voyage.


 

J’aurais aimé te dire que tu devrais changer de mentalité mais au regard de ce que les femmes vivent au quotidien en France ou ailleurs dans le monde, il est malheureusement normal pour nous d’avoir peur.

Et il faut avoir peur.

Pour mieux appréhender n’importe quelle situation, trouver des solutions et s’en sortir (presque) indemne.

Si tu es naïve et que tu penses que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil comme toi, tu risques de te mettre encore plus en danger si tu te trouves un jour confrontée à un danger.

Pourquoi ?

Parce que tu ne sauras pas comment réagir puisque tu n’avais jamais envisagé l’éventualité qu’il puisse t’arriver quelque chose à toi.

 


Aujourd’hui, tu ne te sens peut-être même plus en sécurité dans ta propre ville, dans ton propre pays.


 

Tu te demandes alors comment tu pourrais faire en voyageant seule puisque l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs.

Mais le problème vient justement de là.

Cela prouve que tu n’as pas à te rendre à l’autre bout du monde pour être plus ou moins en danger puisque tu n’es même pas en sécurité à 100 % chez toi.

Alors que perds-tu à partir et à voyager seule ?

  • Tu crois peut-être qu’en restant là où tu es il ne va jamais rien t’arriver ?
  • Tu fais toujours tout avec d’autres personnes dans ta ville ?
  • Tu vas faire les courses en étant accompagnée ?
  • Tu ne rencontres jamais de gens chelous en te baladant ?
  • Tu te déplaces toujours à plusieurs ?
  • Tu as besoin de te faire escorter dans ta propre ville ?

 

Par contre quand il s’agit de voyage en solo, tu te dis qu’il y a forcément plus de risques (selon quelle vérité générale ?) et tu penses automatiquement que la solution est :

 

  • de reporter encore et toujours le voyage en solo dont tu rêves jusqu’au moment où tu te sentiras prête 

C’est inutile parce que tu ne seras jamais prête à voyager seule.

Si tu restes trop dans l’attente, tu finiras par ne jamais partir et tu continueras de rêver à ce voyage en solo au lieu de le vivre.

Je n’étais pas prête pour mon premier voyage en solo mais je l’ai quand même fait sans réfléchir 3000 ans.

Personne ne l’est.

Et si tu n’essayes pas, tu ne sauras jamais si cette manière de voyager te convient ou si au contraire ce n’est pas du tout fait pour toi.

Comme tous les excès, trop réfléchir tue.

 

  • de partir accompagnée : soit entre copines, car le nombre te rassure, soit avec ton copain/frère/père/pote, en pensant que homme = force = courage = protection = sécurité

Mais n’oublie pas que tu es une femme indépendante et que tu n’as besoin de personne pour te défendre et pour te protéger.

Si tu fonctionnes toujours de cette manière, le jour où il se passera vraiment quelque chose et que tu seras seule, tu ne sauras pas comment réagir et te débrouiller sans aucune aide extérieure.

Ne repose donc jamais ta confiance sur quelqu’un d’autre, et encore moins sur un homme.

 

Tes proches (et surtout un homme) peuvent certes te protéger et te sauver d’une situation mais et après ? Tu vas arrêter pour autant d’avoir peur ?

Non, ça va être pire.

Plus le temps va passer et plus tu vas avoir peur.

Personne ne peut être ton garde du corps à vie et le jour où tu seras seule face au danger, tu ne sauras pas quoi faire et pire, tu ne sauras pas utiliser ton intuition et/ou ton instinct car tu attendras qu’un homme vienne te secourir.

 

Je le répète, le risque zéro n’existe pas et ce, peu importe que tu sois en France ou à l’autre bout du monde.

La solution est avant tout de reconnaître cela et ensuite d’accepter que tu as peur.

Ce n’est pas une honte d’avoir peur, c’est naturel.

Je suis la première à me définir comme une femme forte mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas peur qu’il m’arrive quelque chose.

Mais je sais que cela est également valable si je reste en France, même si je ne sors pas de chez moi.

 

La confiance c’est la clé.

L’instinct est inné. Tu l’as ou tu ne l’as pas. Si tu l’as, tu sauras ce qu’il faudra faire pour tenter de te sauver d’une situation ou d’une personne. Sinon, il y a l’intuition. Même si tu ne l’as pas, tu peux travailler dessus et l’acquérir pour éviter le pire.

J’ai confiance en moi, en mon intuition et en mon instinct en voyageant seule et je sais que je peux réussir à me sortir d’un problème si je suis confrontée à des situations ou à des personnes étranges.

 

Se faire confiance, croire en son intuition ou en son instinct en voyageant seule (ou pas), c’est ne surtout pas montrer que tu as peur.

Parce que les autres vont en profiter, utiliser ce sentiment à leur avantage et te mettre encore plus en danger.

Il faut plutôt faire comme si rien ni personne ne pouvait te toucher et t’atteindre.

Je sais que cela peut paraître difficile si ce n’est pas dans ta nature, mais il faut essayer et jouer un rôle si c’est nécessaire. Tu peux lire ou relire les articles suivants pour en savoir plus si tu veux : Voyager en solo et en sécurité quand on est une femme et 6 conseils pour ne plus avoir peur de voyager seule.

 

Se faire confiance, croire en son intuition ou en son instinct en voyageant seule (ou pas), c’est apprendre à s’écouter et à n’écouter que soi-même pour être capable de détecter un danger, aussi minime soit-il, et essayer de s’en sortir rapidement et intelligemment (de manière raisonnée).

Même si je n’ai pour l’instant jamais été déçue, évidemment que je peux me tromper et que l’instinct et l’intuition ne me protègent pas à 100 %, tout comme un homme ne peut toujours arriver à me sauver.

Mais au moins, je sais que je serai mentalement capable de faire tout mon possible pour essayer de me sauver toute seule et je préfère penser positivement que je vais éviter le pire grâce à l’intuition ou à l’instinct en voyageant seule au lieu d’écouter ma peur et de m’empêcher de partir.

 

Il faut donc que tu te fasses confiance avant toute chose sans pour autant penser systématiquement que les autres sont là pour t’arnaquer ou t’agresser.

La plupart du temps, les gens s’en tapent de toi lorsque tu voyages.

Tout le monde te laisse faire ta vie, et tu seras encore plus tranquille en voyageant seule que chez toi.

Il se peut que tu attires tout de même le regard des autres parce que 1/ tu es une femme et 2/ tu es seule, certes, mais tu as le pouvoir de mesurer si ledit regard présente un éventuel danger pour toi et de savoir comment réagir face au comportement (positif ou négatif) que les gens ont avec toi.

Tu es libre de décider qui peut t’approcher, te parler et passer du temps avec toi.

Et tu n’es pas partie en solo pour que les gens sur place te fassent chier, on est d’accord ?

Si tu n’as pas envie de parler à quelqu’un, il faut tout de suite le lui dire et être ferme.

Ne cherche pas à être gentille ou polie. On s’en tape.

Si ton instinct ou ton intuition te dit quelque chose de négatif, ce n’est pas pour rien. Ne pense pas que tu es parano et ne prends aucun risque en essayant de voir si tu te trompes : écoute-toi et sauve ta peau même si tu dois apprendre 2 jours plus tard que tu avais eu peur pour rien.

 

Pour cela, tu dois te faire confiance.

Et seulement après tu pourras croire, écouter et suivre ton intuition et/ou ton instinct en voyageant seule.


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Venise.

[mailerlite_form form_id=6]

No Comments

Leave a Comment