trouver des clients quand on est freelance

Trouver des clients quand on est freelance

(mai 2018 : 21/31 articles)

On se demande souvent quelle stratégie adopter pour trouver des clients quand on est freelance.

Et si on est timide et qu’on n’a pas l’esprit commercial, on se demande également comment se démarquer et comment se vendre.

 

Je vais tenter de répondre à ces questions dans cet article écrit dans le cadre de l’événement interblogger organisé par Marguin Design sur le thème ‘Ma méthode pour trouver des clients’. Tu pourras lire tous les autres articles sur ce sujet dans le 2ème numéro du webzine gratuit ‘Marguin Design & Co’.

 

Alors comment trouver des clients quand on est freelance ? Comment aller toquer à la porte desdits clients pour leur dire que tu es là, que tu existes et que tu as des compétences pour les aider ?

 

Voici mes 3 étapes :

 

  • Identifier ce que tu aimes

Il est très important de faire un travail que tu aimes, qui te passionne, qui te donne envie de te lever chaque matin, qui ne te lasse pas et qui t’apporte beaucoup au quotidien sur le plan professionnel mais aussi personnel.

C’est le premier point et le plus important.

Parce que si tu ne fais pas une activité que tu aimes, tu risques de retomber dans le schéma du salariat alors que tu as justement quitté ce monde pour faire ce que tu aimes, non ?

Et surtout, si tu ne fais pas ce que tu aimes, ça va se ressentir, éloigner tes clients et tu risques de te démotiver et d’abandonner ce projet.

 

Il ne faut pas non plus choisir un domaine ou un sujet pour faire comme celles et ceux qui ont réussi, parce que c’est à la mode et que ça a l’air cool comme tout ce que l’on trouve désormais sur le web.

Ce n’est pas parce que ça a marché pour 99 personnes que ça va être le cas pour toi, tu peux faire exception à la règle.

Tu peux exercer tout un tas de métiers différents sur le web (ou ailleurs) donc c’est dommage de se limiter à un milieu parce que ça commence à devenir tendance.

Tu peux même inventer ton propre métier donc profites-en pour faire vraiment ce qui te fait vibrer tous les matins.

Mon conseil est de te demander si tu pourrais faire telle ou telle activité gratuitement si tu pouvais, et si oui, t’es sur la bonne voie.

 

  • Identifier ton client idéal et ses besoins

Une fois que tu as trouvé ce qui te fait vibrer, tu dois commencer à définir ton client idéal et ses besoins.

Normalement, ce client idéal aime déjà ce que tu aimes mais il a des besoins spécifiques et tu vas être là pour les lui donner : c’est la valeur que tu t’engages à lui apporter.

 

Comment identifier ton client idéal ?

Il faut que tu fasses le portrait d’une personne imaginaire (mais qui en réalité existe !) qui pourrait être ton client idéal.

Fais-en une description détaillée : son nom, son genre, son âge, sa ville, sa situation familiale et professionnelle, ses diplômes, ses revenus, ses centres d’intérêt, ses lectures, ses préoccupations, son histoire personnelle, ses objectifs de vie, ses valeurs, etc.

Je sais, ça peut paraître long à définir mais cette étape va être bénéfique lorsque tu vas créer tes offres et déterminer ta communication puisque tu vas savoir précisément à qui tu t’adresses et tu vas ainsi attirer non pas des touristes mais des clients.

 

Comment définir les besoins de ton client idéal ?

Il faut identifier les problèmes qu’il rencontre, les erreurs qu’il fait, les (fausses) solutions qu’il essaye de mettre en place mais qui ne fonctionnent pas.

En bref, tout ce qui le bloque pour atteindre un objectif précis.

Et c’est là que tu entres en jeu puisque tu vas l’aider à résoudre ses problèmes en lui apportant de la valeur à travers tes services ou tes produits.

 

Si tu ne définis pas ton client idéal et ses besoins, tu vas t’adresser à tout le monde et c’est le grand danger parce que tout le monde n’a pas besoin de toi et tu ne trouveras donc pas de clients.

Essaye de cibler au maximum ton client idéal et ses besoins pour travailler avec qui tu veux et comme tu veux et non pas avec n’importe qui et selon ses règles.

 

  • Identifier ton savoir-faire

Tu sais ce que tu veux faire, tu connais le client idéal à qui tu veux t’adresser ainsi que ses besoins, tu peux désormais réfléchir à ce que tu possèdes pour lui apporter de la valeur.

Tu peux avoir un diplôme dans le domaine qui te passionne, une ou plusieurs expérience(s) personnelles ou professionnelles, des connaissances poussées sur un sujet précis, etc.

Attention : le diplôme est important, certes, mais il ne fait pas tout. Tu peux très bien acquérir un savoir-faire et des connaissances techniques par l’expérience sur le terrain ou en te formant en autodidacte sans école.

Tu as forcément un atout dans le domaine qui te fait vibrer, il suffit que tu creuses en toi pour le remettre au goût du jour.

Et c’est cette compétence qui va non seulement accroître ta crédibilité et convaincre aisément mais aussi renforcer ta légitimité et la confiance du client.

 

Si tu fais ce que tu aimes, que tu t’adresses à un client précis, que tu lui apportes ce dont il a besoin et que tu as une expertise ou des connaissances techniques pour cela, tu auras alors mis la main sur la méthode pour trouver des clients quand on est freelance.

Ensuite, libre à toi de diffuser ton travail comme tu le veux : réseaux sociaux, site professionnel, création de contenu avec des articles, rencontres dans les foires ou événements, téléphone, e-mailings, etc.

 

Mettre en place une stratégie marketing est une méthodes utile mais la base est d’identifier ce que tu aimes, de définir ton client idéal et ses besoins et enfin d’identifier les compétences que tu possèdes pour résoudre ses problèmes et lui apporter de la valeur.

 

Si tu fais ce travail initial de manière sérieuse, que tu suis ton cœur et que tu apportes vraiment de la valeur aux gens, ça va se voir, ça va se ressentir, on va commencer à parler de toi et tu n’auras même plus besoin de marketing parce que les clients vont venir à toi naturellement.

 

Et justement, le bouche à oreille est la meilleure méthode pour trouver des clients quand on est freelance mais pour viser ça, il faut déjà passer par les 3 étapes que je t’ai proposées.

trouver des clients quand on est freelance


Si tu veux apprendre du vocabulaire plus riche et plus authentique en italien du lundi au vendredi pendant 1 mois avec mon coaching gratuit, il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de réaliser ton inscription. 🙂

Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Image : rawpixel / Pixabay.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 Comments

  • Témoignages : 7 façons d'avoir des clients at 22:25

    […] Lire son article « Trouver des clients quand on est freelance » […]

    Reply
  • Aurore at 13:53

    Merci pour ta participation ! Super article ! Et oui le bouche à oreille c’est puissant mais ça se prépare 🙂

    Reply
    • Arzu at 16:30

      Merci à toi 🙂
      Effectivement, ça ne vient pas du jour au lendemain malheureusement 😉

      Reply

Leave a Comment