J’ai commencé à parler toute seule en italien

J’ai commencé à parler toute seule en italien

parler toute seule en italien

(mai 2018 : 18/31 articles)

Je t’invite à lire ces 2 articles pour mieux comprendre ce qui suit : Que signifie vraiment parler italien ? et Les fausses solutions pour apprendre à parler italien

 

Il faut savoir qu’au lycée, je parlais italien sans problème pendant les cours mais que j’ai perdu cette facilité en arrivant à la fac.

Je venais de débarquer en LLCE italien, je n’étais plus avec mon prof d’italien qui me mettait en confiance ni avec mes camarades de classe que je connaissais depuis plusieurs années donc je n’osais plus parler italien comme au lycée.

J’étais timide, je n’aimais déjà pas parler en public en français et encore moins que les regards soient tournés vers moi. Et je ne m’autorisais pas à faire des erreurs parce que j’avais toujours peur du jugement des autres.

Je voulais à tout prix parler un italien parfait, sans accent français, comme les Italiens et les Italiennes, mais je voulais tellement être irréprochable que j’avais oublié l’essentiel, ce que j’aimais le plus : juste parler italien.

 

Alors je n’arrivais plus à parler italien à la fac. Et c’était un peu con puisque j’étais là pour ça.

 

J’ai essayé de trouver des solutions pour arriver à parler italien comme avant, sans me sentir mal à l’aise.

Je lisais beaucoup, je regardais des films et j’écoutais des chansons mais j’avais encore du mal à parler devant les autres.

J’enrichissais mon vocabulaire et j’améliorais mon écoute, certes, même je n’arrivais pas à passer à l’action en parlant en italien avec les autres.

Je pensais alors qu’il fallait à tout prix partir en Italie pour me débloquer et pratiquer la langue et je voulais donc tenter une année en Erasmus pour me plonger dans la culture italienne mais nos profs ne voulaient pas qu’on parte avant d’obtenir la Licence.

J’étais donc bloquée en France et je n’arrivais à parler la langue de Dante avec personne.

 

Alors j’ai commencé à parler toute seule en italien.

Je me parlais tout le temps.

Dès que je rentrais chez moi, je commençais à ouvrir la bouche pour sortir des mots en italien, comme si je parlais à quelqu’un et qu’on me répondait.

Je me parlais, je me posais des questions, je me répondais, je me faisais la conversation. Tout en italien.

Et c’est comme ça que j’ai pratiqué la langue italienne à l’oral pendant 2 ans de manière quotidienne.

J’allais en cours, je sortais, je voyais des gens mais dès que je rentrais chez moi et que j’étais toute seule, je me racontais tout et n’importe quoi, ce que j’avais fait de ma journée, je parlais de moi, je m’inventais des histoires, etc.

Le plus important n’était pas ce que je disais mais juste que je le fasse en italien.

Je lisais des livres en VO à haute voix et je me racontais les intrigues en italien. J’écoutais des chansons, les traduisais et les chantaient à tue-tête. Je regardais des films, des séries et des vidéos en VO et je les résumais en italien à haute voix.

 

Parler toute seule en italien a été pour moi la meilleure manière de progresser à l’oral, de mieux retenir du vocabulaire, de me débarrasser de mon accent et d’être enfin à l’aise.

 

Comme il n’y avait personne autour de moi, je reprenais petit à petit confiance à parler italien. Et surtout, je m’autorisais à me tromper puisque je ne craignais plus aucun regard.

Je savais que c’est en faisant des erreurs que j’allais les comprendre et que j’allais progresser. Je corrigeais mes fautes directement et j’apprenais donc plus rapidement.

Dès que je ne savais pas comment prononcer un mot, j’ouvrais le dictionnaire et je vérifiais l’accentuation ou j’allais écouter la prononciation sur Internet et je répétais tout inlassablement.

Tout cela me permettait de m’entendre parler italien et de corriger mon accent.

 

J’ai fait ça pendant 2 ans et mon niveau d’italien à l’oral a explosé. Cette solution m’a aidé à dépasser mon malaise de parler italien en public à la fac et ensuite en Italie.

 

Mais comment savoir si on parle correctement ? Comment attester la progression ?

Personnellement, mes profs de fac ne me faisaient que des compliments sur mon accent et sur mon aisance qui s’amélioraient de plus en plus pendant mes examens oraux.

Et quand je suis enfin partie vivre en Italie, les gens étaient choqués de me voir parler sans aucun accent, les autres étrangers et étrangères pensaient que j’étais italienne et se demandaient comment j’avais fait.

Ce n’est pas avec mon seul cours de conversation d’une heure par semaine à la fac, ni avec tout le vocabulaire que j’acquérais en lisant ou en regardant un film en VO que j’ai appris à parler italien. Et encore moins en pratiquant la langue avec des natif.ve.s.

 

J’ai juste décidé de parler toute seule en italien pendant 2 ans et ça a marché.

 

Et en Italie, je suis passée de parler italien sans accent à parler italien avec l’accent des villes et des régions où j’ai vécu.

Aujourd’hui, tant que je ne donne pas mon prénom, tout le monde pense que je suis italienne et on me dit que j’ai un peu l’accent de Venise mélangé à celui de Milan et de l’Émilie-Romagne <3

 

Mais le secret, c’est que je le faisais tous les jours sans jamais me lasser.
Attention : tous les jours, pas toute la journée.

Pas 8 heures par jour une fois de temps en temps mais plutôt quelques minutes tous les jours. Il m’arrivait parfois de parler toute seule en italien pendant 20 minutes et d’autres fois pendant 5 minutes et c’était amplement suffisant.

Et toi aussi tu as forcément quelques minutes à consacrer à l’italien durant ta journée.

Teste cette solution, parle-toi en italien mais fais-le tous les jours pendant une longue période. Tes efforts finiront par payer et même si toi tu ne le vois pas forcément au début, les autres vont le voir à ta place et ça va t’aider à prendre confiance.

 

Si tu décides de te parler en italien aussi, tu vas finir par entendre de toi-même tes propres progrès.

Tu vas remarquer que ton accent s’améliore, que tu arrives à parler sans réfléchir aux mots que tu dois employer et que tu peux parler de tout et de rien.

Tu vas t’habituer à ta voix, à ton intonation et ça va devenir de plus en plus naturel pour toi de parler italien.

Et quand il faudra le faire avec une autre personne, tu arriveras à le faire sans réfléchir à ton stress, à ta peur, aux mots que tu connais mais qui ne sortent pas.

Tu n’auras plus besoin d’y penser et de faire un effort puisque ce sera désormais devenue une habitude de parler italien.

Tu ne vas plus te poser de questions, être mal à l’aise, douter de toi ou de ton accent parce que tu l’auras fait tous les jours et ça va être bénéfique pour toi et pour ton évolution en italien.

 

Cette méthode va t’aider à prendre confiance en toi pour oser parler italien avec les autres et elle présente également l’avantage d’être totalement gratuite.

N’aie pas peur, parle-toi à toi-même, raconte-toi tes journées, parle de la pluie et du beau temps, récite tes cours à haute voix si tu étudies déjà l’italien, lis en italien à haute voix, apprends ton vocabulaire à haute voix, chante tes chansons italiennes préférées, regarde tes films et séries italiennes et parles-en, fais-toi des résumés à l’oral, raconte-les, explique-toi quelque chose, dis ce que tu veux mais parle-toi en italien et sois ta ou ton meilleur.e ami.e.

Imite tout ce que tu entends comme les bébés, sans voir ça comme un travail ou une tâche pénible.
Si l’italien est ta passion et que ton rêve est d’être bilingue, tu vas vraiment prendre du plaisir comme moi j’en ai pris parce que je t’assure que c’était les meilleurs moments de mon apprentissage de la langue de Dante.

L’important est de comprendre que ce n’est pas possible de le faire toute la journée de temps en temps mais qu’il faut plutôt viser la régularité et essayer de le faire un peu mais tous les jours. C’est le secret et c’est ce qui fera la différence.

 

Personne ne peut t’empêcher de parler italien à part toi-même. Et si tu n’oses pas le faire avec les autres, sois là pour toi et écoute-toi parler italien. 

Écouter des chansons italiennes, lire un livre ou regarder un film en VO peuvent être utiles si tu es timide et mais seulement si à côté tu te parles en italien pour 1/ acquérir du vocabulaire plus facilement et plus rapidement, 2/ améliorer ton accent et 3/ apprendre à vraiment parler italien.

Et cette méthode montre parfaitement que tu peux apprendre à bien parler italien sans cours particuliers, sans école et avant même d’aller en Italie.
J’en suis la preuve vivante.

 

Alors, qu’attends-tu pour commencer à parler italien ?

parler toute seule en italien


Si tu veux apprendre du vocabulaire plus riche et plus authentique en italien du lundi au vendredi pendant 1 mois avec mon coaching gratuit, il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de réaliser ton inscription. 🙂

Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Lecco.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


Reader Comments

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *