Le pouvoir de l’habitude pour apprendre l’italien

Le pouvoir de l’habitude pour apprendre l’italien

habitude pour apprendre l'italien

On dit qu’il faut plus ou moins 21 jours pour qu’une action devienne une habitude.

Ça peut paraître peu et trop à la fois mais si c’est une bonne habitude et que tu l’appliques au quotidien, ça marche.

Mettre en place une habitude est le moyen le plus simple, le plus efficace et le plus rapide pour atteindre n’importe quel objectif.

 

Mais pour réussir, il faut commencer par faire des actions.

Cela signifie que tu dois mettre en place des habitudes quotidiennes dans ta vie au lieu de te concentrer sur l’objectif et vouloir tout de suite l’atteindre sans patienter.

Par exemple, pour apprendre à conduire tu commences par 1 heure de conduite plusieurs fois par semaine et ça finit par devenir une habitude. C’est à force de faire cette heure de conduite à chaque fois que tu vas petit à petit apprendre à conduire et à être à l’aise sur la route. Tu ne te mets pas à conduire 8h par jour directement pour atteindre ton objectif en 5 jours.

 

Tu vas certes arriver petit à petit à ton objectif, mais tu vas l’atteindre.

Autrement, tu risques d’abandonner au pire au bout de 2 heures ou au mieux au bout de 2 jours parce que ça te paraît insurmontable.

 

Par exemple moi, je me suis fixée l’objectif de lire tous les livres qui se trouvaient sur mes étagères avant de continuer à en acheter des nouveaux parce que j’en avais marre de les voir s’entasser et de ne pas réussir à lire plus d’une dizaine de pages.

J’avais malheureusement perdu le goût de la lecture avec la fin de mes études et je ne faisais qu’acheter pour acheter en espérant que l’envie revienne comme par magie.

Et du jour au lendemain, je me suis dit que je ne pouvais plus continuer comme ça, que lire me manquait trop et le 12 juin 2017, je me suis créée une routine qui consistait à lire minimum 50 pages par jour du lundi au dimanche dans le but de finir au moins un livre par semaine.

Je me suis donc mise à lire tous les jours, sans manquer un seul jour. Il m’arrivait parfois de lire 30 minutes et d’autres fois 2 heures, cela dépendait des jours et du livre.

 

Au début c’était difficile de m’y remettre et j’avoue que je me forçais un peu mais je n’ai jamais abandonné parce que je tenais à respecter cette petite action quotidienne qui me faisait du bien une fois qu’elle était réalisée. Ce qui me faisait avancer, c’était de voir que mon intérêt pour la lecture revenait petit à petit et que je recommençais à apprécier les livres comme avant.

Au bout de quelques semaines, lire est redevenu une vraie habitude quotidienne parce que je suis passé du « je dois lire » à « je lis » sans même me faire la réflexion. J’arrivais à réaliser cette activité automatiquement, sans me forcer et en prenant le même plaisir que j’avais oublié et qui manquait tant à ma vie.

J’ai atteint mon objectif la dernière semaine de décembre en terminant le dernier roman de ma liste et en ayant donc lu une quarantaine de livres.

Malgré la fin de mon défi, j’ai tout de même réussi à tenir cette habitude dans la durée puisque la lecture fait partie de ma vie au quotidien et je continue encore aujourd’hui de lire au moins un livre par semaine.

 

Pourquoi est-ce que je n’arrivais pas à lire avant de commencer à mettre en place ma routine ?

Tout simplement parce que je me concentrais sur l’objectif, à savoir la quarantaine de livres qu’il fallait terminer. Je ne voyais que la difficulté et la pénibilité de la tâche et je tentais de plonger la tête la première pour lire plusieurs livres d’un coup comme avant mais ça ne fonctionnait pas.

Je ne me faisais rien non plus pour m’aider puisque je continuais d’acheter de nouveaux livres. Le chemin me paraissait donc encore plus long à chaque fois et j’en étais arrivée à la conclusion que j’étais nulle.

Alors qu’en réalité, il faut juste trouver le moyen d’y arriver en douceur, petit à petit, sans se brusquer pour ne pas se démotiver et abandonner en cours de route au lieu de viser directement la lune sans savoir comment y aller.

 

Le bon chemin qui va te permettre de réussir, c’est de mettre en place une petite habitude quotidienne et de la tenir dans la durée.

 

C’est aussi simple que ça.

Et c’est pareil pour les langues étrangères.

 

Ton objectif est d’apprendre l’italien mais tu n’y arrives pas et tu ne sais plus comment t’y prendre après avoir testé toutes les méthodes possibles et imaginables ?

Ne te concentre pas sur le fait de vouloir à tout prix parler italien parce qu’avant ça il faut acquérir du vocabulaire.

Et le vocabulaire, il faut le pratiquer tous les jours, sinon tu vas l’apprendre par cœur et l’oublier dans l’heure qui suit.

La solution est de faire une action quotidienne qui va te permettre d’atteindre ton but.

Et je ne parle pas de travailler toute la journée mais bien de réaliser une petite action chaque jour afin de réussir à la tenir dans la durée et de te rapprocher de ton objectif.

 

N’écoute pas celles et ceux qui te disent qu’il faut absolument partir 6 mois à l’étranger pour apprendre une langue, qu’il faut X heures de cours, que tu n’y arriveras jamais en solo, etc.

Évidemment que ça aide d’aller en Italie mais si et seulement si tu te comportes de manière à atteindre cet objectif. Si tu restes chez toi, que tu ne participes à aucune activité en groupe, que tu ne parles à personne, que tu ne fais rien pour aller vers les locaux ou pire, que tu restes entre Français, tu auras beau rester 10 ans à l’étranger tu n’apprendras pas l’italien et tu ne deviendras pas bilingue.

Une langue c’est comme une relation et si tu ne la cultives pas au quotidien, tu ne pourras pas la faire vivre.

Sinon, tu vas rentrer dans une mauvaise routine et te contenter de ce que tu sais déjà et ne plus rien apprendre.

 

Habitude et routine

Les deux peuvent être bonnes ou mauvaises mais en général, la deuxième a mauvaise réputation car tout le monde veut en échapper. Et si c’est ton cas, tu passes à côté du pouvoir de l’habitude qui peut changer à jamais ta vie et te permettre d’atteindre un objectif précis.

L’habitude et la routine ne sont pas forcément comme tu peux te l’imaginer. Ce sont des forces positives qui vont t’apporter de la valeur au quotidien.

 

Et pour comprendre ça, il faut évidemment faire quelque chose qui te fait vibrer et qui a du sens pour toi.

Si tu as l’habitude de prendre le périph tous les jours pour aller au travail et rentrer chez toi, dans ta tête la routine est forcément négative et ne te donne pas envie.

Mais imagine-toi réaliser tous les jours (ou plusieurs jours par semaine) une même petite action positive qui va doucement mais sûrement te rapprocher de ton but, tu penses vraiment que c’est une mauvaise habitude et une mauvaise routine ?

 

Par exemple moi, j’ai commencé à me parler toute seule en italien dans le but d’améliorer mon accent, de pratiquer le vocabulaire que j’apprenais et d’être plus à l’aise à l’oral.

Je l’ai fait tous les jours pendant 2 ans car je n’avais personne avec qui parler en italien et je n’avais pas la possibilité d’aller en Italie pour pratiquer la langue. Et quand j’ai enfin pu m’y rendre, j’avais atteint mon objectif puisque je n’avais plus d’accent et j’arrivais à parler sans problème avec tout le monde.

Vivre en Italie m’a juste aidé à passer de ‘sans accent français’ à ‘l’un des accents italiens’ et à apprendre des mots et expressions typiques de chaque région que l’on ne nous enseigne pas à l’école. Mais le plus gros du travail, je l’ai fait toute seule en me parlant en italien.

 

Ça risque d’être un peu difficile au début et tu vas peut-être te forcer à respecter tes engagements envers toi-même mais il ne faut rien lâcher. Si l’objectif que tu te fixes est vraiment important pour toi, tu arriveras à trouver la meilleure manière de l’atteindre en faisant une action qui te fait réellement envie et du bien au quotidien. Tu écouteras la force intérieure en toi qui te dit que ça vaut la peine de continuer et tu n’abandonneras pas.

En général, il faut plus ou moins 21 jours pour qu’une action quotidienne devienne une habitude et ensuite soit ça passe, soit ça casse.

 

Si ça casse, tu auras eu le mérite d’essayer et de passer à l’action pour te rapprocher de ton but et perdu seulement 3 semaines, soit rien du tout.
Par contre, si ça passe : au pire tu vas atteindre ton objectif, au mieux ta vie va changer et se transformer grâce à ton quotidien.

 

Alors si tu veux apprendre l’italien, je te propose de faire partie de mon groupe privé JE PARLE ITALIANO pour acquérir du vocabulaire différemment, de manière ludique, efficace et pratique.

Je te laisse aller consulter cette page où tu trouveras tous les détails à propos de ce coaching gratuit qui dure un mois et durant lequel tu vas recevoir par e-mail du lundi au vendredi 1 mot ou expression typique en italien.

Le gros plus de mon coaching est que je ne vais pas te présenter n’importe quel terme : tu vas acquérir un vocabulaire plus riche et plus authentique en italien pour parler la langue des Italiens et des Italiennes du Bel Paese et non pas celle que l’on nous enseigne à l’école.

 

L’objectif est de commencer à te créer une habitude, celle de travailler ton italien tous les jours avec une nouvelle méthode sans y passer toute ta journée et sans recourir au par cœur pour tout oublier dans l’heure.

À la fin de la journée tu auras appris un mot et pas de manière automatique ou par cœur mais avec mes anecdotes, mes explications et mes exemples concrets.

Il vaut mieux retenir 1 mot par jour et arriver à le réutiliser plutôt que 30 par jour mais oublier plus de la moitié. 1 mot par jour, ça fait 5 par semaine et donc 20 mots par mois.

Et si tu continues ensuite de ton côté pendant 6 mois, ce sera 120 nouveaux termes utiles découverts de manière intelligente en essayant d’abord de comprendre avant d’apprendre.

 

Apprendre une langue se fait par l’habitude et tu peux commencer avec moi par e-mail. 🙂

 

Je te laisse cliquer sur le bouton ci-dessous pour faire partie du groupe privé JE PARLE ITALIANO et commencer à mettre en place l’habitude de pratiquer ton italien tous les jours.

 

À tout de suite,

Arzu 😚

le pouvoir de l'habitude pour apprendre l'italien


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aussi aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Lecco.


Reader Comments

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *