Pourquoi est-il difficile d’atteindre un niveau avancé durant ton apprentissage de l’italien ?

ton apprentissage de l'italien

Tu es en train d’apprendre l’italien depuis quelques mois, tu as acquis les bases et tu jouis même d’un niveau intermédiaire, la langue de Dante te plaît, tu arrives à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière simple et sur des sujets qui te sont familiers.

Cependant, tu n’arrives pas à poursuivre la conversation à un stade plus avancé, à comprendre tous les détails d’un discours ou d’un texte, à saisir toutes les nuances d’un terme, une expression idiomatique, un jeu de mots, etc.

Par conséquent, tu souhaites désormais passer à l’étape supérieure et viser le niveau avancé durant ton apprentissage de l’italien.

Tu veux enrichir ton vocabulaire de base et acquérir un vocabulaire spécifique, voire technique, afin d’être en mesure non seulement de d’écouter et de parler avec des personnes sur des sujets plus pointus, mais aussi d’écrire et de lire tout type de textes en italien, qu’il s’agisse d’un roman, d’un livre dans un domaine précis ou de la presse.

Le problème, c’est que tu progresses lentement, voire pas du tout par rapport au début de ton apprentissage de l’italien.

Tu te rends compte que tu as du mal, que tu n’arrives pas à mémoriser tous les mots et expressions que tu voudrais, que la tâche semble plus ardue que tu l’imaginais.

Tu arrives à discuter avec les autres mais lorsqu’il faut pousser un peu plus la conversation avec des idées ou des sujets moins explicites et personnels dans des domaines plus pointus, tu bloques.

Tu n’as aucune difficulté à lire et à comprendre un court texte (consignes, présentations, etc.) mais dès que tu passes aux articles de journaux ou aux livres en entier, tu as du mal à suivre le rythme et à saisir le vocabulaire employé.

Tu as beau fournir des efforts, ils ne payent pas comme lorsque tu débutais et tu commences à douter de tes capacités et de ton niveau. Le simple fait de te voir stagner au même point sans avancer de manière évidente te fatigue et te décourage.

Tu en arrives peut-être même à te dégouter de cette belle langue qui regorge de richesse bien qu’elle soit jeune et, en apparence, similaire à la langue française.

 

Laisse-moi te rassurer et te dire que ton ressenti est tout à fait normal.

Tu te trouves au niveau intermédiaire : tu n’es plus au stade débutant mais pas encore au stade avancé. Tu es comme un ou une jeune diplômé.e : tu n’es plus stagiaire mais pas encore un ou une véritable employé.e et on appelle même ça Junior.

Une langue paraît toujours plus simple, ou dans tous les cas plus abordable, au début du processus d’apprentissage et c’est le cas en italien aussi.

Lorsqu’il est question d’acquérir les bases, tout le monde y arrive et il n’y a rien de plus facile pour quelqu’un qui s’en donne les moyens. Mais poursuivre ton apprentissage de l’italien à un stade avancé requiert davantage d’efforts et de méthodologie et tout le monde n’est pas prêt.e et/ou motivé.e à en fournir.

Pourquoi est-il difficile de d’atteindre un niveau avancé durant ton apprentissage de l’italien ?

Parce que le vocabulaire de base est générique, plus courant et populaire. Cela signifie que les termes ont plus de chance d’être explicites, faciles à comprendre, à mémoriser et à réutiliser pour les personnes souhaitant apprendre l’italien.

Le vocabulaire avancé est quant à lui plus rare puisqu’on ne tombe pas dessus dans les livres scolaires que l’on étudie. Il comprend des termes ayant parfois plusieurs significations selon le contexte ainsi que des mots techniques employés dans un domaine précis. Il est donc plus complexe de les retenir et de les replacer dans un contexte adéquat que l’on ne rencontre jamais dans la vie de tous les jours.

Mets-toi par exemple à la place d’une personne apprenant le français. Tu vas vite te rendre compte qu’il sera plus simple pour elle d’apprendre à se présenter rapidement, de parler de sa couleur préférée, de ses loisirs, de son métier, de commander un repas au restaurant, de demander son chemin, de donner son opinion de manière simple sur un sujet qu’elle connaît… mais une fois que tu vas vouloir lui parler de choses plus pointues, comme la pollution, la médecine, la politique, la mode, la cuisine, elle va avoir du mal à te suivre si tu commences à employer un vocabulaire précis et spécifique.

C’est pareil pour toi lorsque tu apprends l’italien et que tu veux passer à un niveau avancé.

Il ne faut pas te décourager parce que tes progrès sont plus lents qu’au début, voire moindres, c’est juste normal.

Apprendre les bases de l’italien, c’est facile.

Bien maîtriser l’italien, c’est une autre paire de manches.

L’Éducation Nationale est là pour t’enseigner les bases afin que tu puisses te débrouiller dans des situations données.

Puis c’est à toi de trouver une stratégie avec une méthode différente de celle qui marchait jusqu’à présent pour poursuivre ton apprentissage de l’italien et améliorer ton niveau.

Ce n’est pas à l’école de le faire, ton prof est là pour transmettre sa passion pour l’italien et faciliter le premier contact avec la langue étrangère.

La responsabilité du travail ultérieur à fournir repose sur tes épaules.

Tu cherches alors une ou plusieurs solution(s) pour arrêter de stagner à ce niveau intermédiaire et atteindre un niveau avancé en italien.

Tu pratiques peut-être l’apprentissage par cœur de plusieurs listes de vocabulaire classées par thématique. Il s’agit ici d’une méthode que tout le monde connaît et a déjà utilisée et elle consiste à noter le vocabulaire spécifique concernant un domaine ou un sous-domaine, à réciter dans sa tête les termes et expressions et à contrôler la mémorisation jusqu’à atteindre une satisfaction plus ou moins relative en fonction de chacun et de chacune.

Tu arrives sûrement à retenir quelques mots… mais est-ce le cas pour tous les mots ? Ces termes sont-ils vraiment acquis ? Ou sont-ils juste mémorisés sur le moment à une fin précise (comme un examen dans un futur proche) ? Arrives-tu à ressortir ces mots dans un contexte précis et approprié de manière automatique et spontanée ?

Cette méthode d’apprentissage est facile à aborder mais beaucoup plus complexe à mettre en pratique de manière efficace. Oui, ça peut marcher à court terme. Mais le but en apprenant une langue est de viser un futur lointain, de penser long terme. Pose-toi donc les bonnes questions avant d’opter pour cette méthode qui risque de ne pas te rapporter la valeur que tu recherches.

Au contraire, tu as peut-être décidé d’opter pour la lecture afin d’enrichir ton vocabulaire et d’atteindre un niveau avancé en italien. Tu essayes donc de lire toutes sortes de livres, de journaux, de textes plus courts dans des domaines ciblés.

Il s’agit là d’un travail en apparence plus difficile que l’apprentissage par cœur de mots et tu t’en rends vite compte puisque tu as plus l’impression de lire le dictionnaire bilingue que ton texte ou ton livre. Par ailleurs, tu t’aperçois que tu ne retiens pas forcément tout le vocabulaire que tu découvres et il t’arrive peut-être même de te décourager, d’arrêter ta lecture et, par conséquent, ton apprentissage d’un vocabulaire plus riche.

 

Alors que faire pour passer d’un niveau intermédiaire à un niveau avancé durant ton apprentissage de l’italien ? Quelle méthode choisir pour enrichir ton vocabulaire de manière naturelle et progresser en italien ?

Tu peux aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Cagliari.

[mailerlite_form form_id=6]

2 thoughts on “Pourquoi est-il difficile d’atteindre un niveau avancé durant ton apprentissage de l’italien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *