Pourquoi les autres veulent te décourager de voyager seule ?

Pourquoi les autres veulent te décourager de voyager seule ?

te décourager de voyager seule


On est rarement, voire jamais, compris à 100 % dans la vie.


Il y a une forte probabilité que tout ce qu’on dit, affirme et pense soit mal interprété, qu’il s’agisse de discours simples et superficiels ou à caractère politique et engagé.

On en a encore plus la preuve aujourd’hui avec les réseaux sociauxnos moindres échanges, discussions et mots sont épiés et analysés, ressortis de leur contexte et mal compris.

 

Cette longue introduction un peu décousue pour te dire et te faire comprendre que quoi que tu dises et fasses dans la vie, les autres auront toujours quelque chose à dire, que tu leur aies demandé leur avis ou pas, que leur opinion compte pour toi ou non.

Et surtout, que les autres seront toujours convaincu.e.s d’avoir raison même si tu leur prouves le contraire par a + b. Les autres essayeront toujours de t’expliquer par tous les moyens et théorèmes inventés que c’est toi qui as tort et que tu devrais te remettre en question, réévaluer tes idées, tes opinions, parfois même tes rêves, envies et besoins.

 

Il n’est donc pas étonnant que les autres essayent de te décourager de voyager seule lorsque tu as le malheur de leur annoncer ton projet en espérant avoir de bons retours, un accueil rassurant, curieux et enthousiaste à ton égard.

Tu vas les entendre te dire :

  • que tu es une femme (au cas où tu aurais oublié ce détail) et que c’est donc forcément dangereux pour toi de voyager seule ;
  • que tu vas avoir peur de tout et que tu vas prendre des risques pour rien ;
  • que tu ne vas pas réussir à te débrouiller toute seule à l’étranger (on dit merci pour la confiance) vu que tu n’y arrives déjà pas en France ;
  • que tu ne sais même pas parler la langue du pays donc c’est sûr et certain, tu vas te faire arnaquer, les hommes vont tous profiter de toi, tu ne sauras pas te défendre si quelqu’un t’agresse ou te lance une remarque blessante, etc.
  • que tes proches vont te manquer, que tu ne pourras pas vivre son ton mec ou ta meuf, tes parents, tes enfants, tes ami.e.s ;
  • que tu ne peux quand même pas balayer d’un revers de main toutes tes responsabilités. Tu ne peux pas abandonner ton boulot et ton patron qui te fait vivre, et encore moins ta famille. Si tu pars, cela signifie que tu n’es qu’une sale égoïste;
  • que tu vas galérer sans argent parce que tes économies ne suffiront pas ;
  • que tu vas t’ennuyer à mourir toute seule sur place. Tu vas être occupée et émerveillée par toutes les découvertes, les paysages et les nouveautés les deux premiers jours, voire pendant une semaine, mais après ? Tu vas tourner en rond, voyons ! Tu vas repenser à ta vie. À ta belle vie. Elle va te manquer et les personnes qui la partageaient avec toi aussi. Et puis tu vas finir par regretter, en avoir marre et rentrer. Tu auras juste perdu du temps et de l’argent !
  • que tu vas jeter ton argent par les fenêtres. Toutes tes économies vont y passer et c’est bien connu, les voyages ne sont que superficialité. Investis plutôt cet argent dans du matériel, dans quelque chose de concret et rassurant. Achète une voiture, une maison et va faire un peu de shopping et t’offrir du maquillage pour te faire plaisir de temps en temps, ça devrait amplement te suffire. Et puis pense à l’avenir de tes enfants surtout, garde ton argent pour eux !
  • que tu ne vas pas supporter la vie de nomade, que ton confort va vite te manquer. Bah oui, tu n’auras pas une bonne hygiène de vie en voyage et tu ne vas jamais trouver de lieux confortables à TES yeux, c’est évident !
  • et enfin, surtout, que ça ne fait vraiment pas très sérieux de voyager en solo quand même, non ? Quel est ton but ? Te retrouver ? Pourquoi, tu ne te connais pas ? Voir du monde ? Ta famille et tes ami.e.s ne te suffisent plus, c’est ça ? Pourquoi aller voir ailleurs ? Découvrir de nouveaux paysages ? Mais tu n’aimes pas la France, alors ? Tu n’as pas honte ? L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, tu verras ! C’est ton rêve? Hein ? Mais sois sérieuse un peu à la fin !

 

Ce qui est raisonnable, c’est d’être en couple, de se marier, d’acheter une maison, d’avoir des enfants, d’obtenir le graal du CDI qui te fait chier mais bon il ne faut pas se plaindre, 2 semaines de vacances par an quand c’est possible, un peu d’argent de côté, un petit restaurant et une sortie cinéma de temps en temps, et voilà.


Comme tout le monde quoi. Ce n’est pas si difficile que ça, merde ! Pourquoi tu n’y arrives pas toi ?


 

Mais en réalité, tu sais quoi ?

Les autres ne te sortent pas tous ces discours, toutes leurs vérités générales et approuvées dans leur tête juste pour le plaisir d’être en désaccord avec toi par esprit de contradiction ou pour chercher à te convaincre que ce que tu comptes faire est mal.

Non.


La véritable raison, le véritable problème à leurs yeux, c’est que toi, tu envisages de faire LE truc qui les fait vibrer et rêver en secret mais que la peur les empêche de bouger leur cul.


 

Les autres sont frustré.e.s et c’est pour cette raison qu’ils et elles mettent tout en œuvre pour te décourager de voyager seule, de poursuivre ton projet et/ou ton rêve qui devient le leur par procuration.

Les autres ne veulent absolument pas vivre le voyage en solo qu’ils et elles tournent dans leur tête grâce à toi, avec tes photos, tes idées, ton ressenti, tes souvenirs, ton enthousiasme, ton bonheur, tes couilles.

Le pire à leurs yeux, c’est de devoir supporter tout cela 3 fois : avant ton départ en imaginant ton voyage en solo, pendant ton séjour en observant ta vie sur place et ton bonheur qui va se sentir à des kilomètres et, enfin, à ton retour lorsque tu vas remémorer ton voyage de ouf de vive voix.

 


Leur solution pour éviter cela est de te confronter à leurs peurs, à leurs doutes et à leurs questionnements en les faisant passer pour les tiens.


Et comme toi tu as déjà peur de te lancer dans cette aventure en solo (tout changement entraîne une appréhension, c’est normal), tu finis par te dire que c’est quand même vrai, que tu dois y réfléchir une deuxième fois, te poser les bonnes questions, prendre du recul et peser le pour et le contre.

Les autres auront alors réussi à te retourner le cerveau de manière intelligente car indirecte, en t’imposant leurs X et Y bonnes raisons de ne surtout pas partir en voyage en solo, et encore moins si tu es une femme.

Les autres seront satisfait.e.s puisqu’ils et elles continueront à vivre dans le déni, à rêver à un voyage en solo au lieu de le réaliser en se persuadant que ce n’est pas le moment, qu’il faut de l’argent, etc.

 

Les autres ont tellement peur de partir en solo qu’ils et elles n’envisagent pas une seule seconde que c’est peut-être le cas pour toi aussi.

La différence avec toi, c’est que tu t’es mise un coup de pied au cul et que tu as décidé de te lancer pour voir ce que ça donne en vrai et te faire ta propre idée, pour ensuite continuer ou arrêter.

Les autres projettent leurs propres peurs sur toi et t’empêchent encore plus de franchir le cap.

À la base, tu voulais juste partager une décision de ta vie, avoir peut-être des conseils, des mises en gardes compréhensibles et rassurantes à la fois

 

Mais tu te retrouves avec une avalanche d’arguments en ta défaveur et pourquoi ?

Parce que les autres n’ont pas réussi à faire ce que tu t’apprêtes à accomplir.

Parce que les autres n’acceptent pas l’idée que tu puisses être heureuse en faisant quelque chose qui les fait rêver au lieu de penser à soi et de se dire que rien n’est trop tard et qu’il est toujours possible d’atteindre ses objectifs de vie, en l’occurrence ici voyager en solo.

Parce que les autres se sentent incapables de partir en solo par peur de tout et de rien et qu’ils et elles ne veulent pas que tu fasses cette soi-disant connerie.

 

Ce qu’il te reste à faire, je te l’ai dit ici, est de partager ta vie, tes envies, tes rêves et tes projets avec des personnes qui te font du bien, de prendre en considération leurs conseils mais de partir voyager seule tout de même.

 

Et pour les autres personnes, de les écouter déverser leurs peurs sur toi, leur dire OK mais de faire ce que bon te semble !

 

Parce que tu es une femme libre et que même si l’avis de certaines personnes compte à tes yeux, le seul qui prime vraiment est le tien parce qu’il vient du cœur et pas de n’importe lequel, de TON cœur.


Si cet article t’a plu et que tu en as envie, tu peux le partager sur tes réseaux et/ou me laisser un avis.

Tu peux aller lire la présentation complète de mon coaching personnalisé Apprendre l’italien par la traduction’ ici et te rendre ensuite sur cette page où tu trouveras toutes les informations nécessaires quant au programme et à la marche à suivre pour y accéder.

Si tu veux recevoir des astuces pour apprendre l’italien, c’est par ici.

Et n’oublie pas : voyage seule parce que tu es libre.


Photo : Bosa, Sardaigne.


Reader Comments

  1. Alléluia ! Ca fait du bien de lire ce genre de messages 🙂 On est totalement sur la même longueur d’ondes !

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *